Monter un grand spectacle de marionnettes en 7 étapes

Lorsque j’étais à Lyon, j’ai visité le musée des marionnettes (MAM) et j’ai tellement appris de choses que je me suis dit que ce serait une idée géniale de faire des activités autour. N’est-ce pas que vous êtes d’accord que c’est un super thème !

Le musée en lui-même est un terrain de jeu, alors si vous êtes dans la région n’hésitez pas vous n’allez franchement pas le regretter.

Je vous ai donc concocté plein d’astuces pour monter un grand spectacle (pour les enfants mais pour les parents aussi, il n’y a pas de raisons que ce soient toujours les mêmes qui s’amusent !) et découvrir en même temps l’univers de la marionnette.

Mais d’abord, tradition oblige, la petite rubrique pour apprendre quelques anecdotes…

Le saviez-vous ?

L’art de la marionnette est de mettre de la vie là où il n’y en a pas

Voilà si on dit ça vous avez tout compris ! On peut faire des marionnettes avec n’importe quoi ! Ceux qui pensaient que c’était juste Pinocchio et ses fils vont être vite déçus. Aujourd’hui l’art de la marionnette s’étend à n’importe quel objet ! Avec un peu d’imagination, tout devient vivant. Parfait pour les enfants non ?

Le personnage de Guignol vient de Lyon

Guignol marionnette, photo de Telomi (CC BY-NC-ND 2.0)

Et bah oui d’où le musée là-bas… Pour la petite histoire le personnage de Guignol a été créé par Laurent Mourguet vers 1800. Le gars arrachait les dents sur les places publiques ! Oui il était dentiste !! Et pour distraire les clients malheureux il leur agitait des marionnettes. Et puis il a fini par en faire son commerce (les marionnettes pas l’arrachage de dents). Et il créédes personnages à l’image des gens qu’il connait. Guignol c’est son autoportrait, c’est le gars lambda qui a toutes les qualités et tous les défauts…

Au Vietnam les marionnettes sont dans l’eau !

théâtre marionnettes sur l'eau (hanoi theatre), photo de Ivo Verhaar (CC BY-NC-ND 2.0)

Et les marionnettistes aussi ! Les petites poupées sont manipulées à l’aide de longues tiges en bois dissimulées sous l’eau et actionnées par les marionnettistes qui ont de l’eau… jusqu’à la taille ! Et il en faut de la force pour les bouger dans l’eau car parfois les marionnettes peuvent faire jusqu’à 10 kilos ! Cet art existait avant dans toute l’Asie du sud-est mais n’est visible qu’au Vietnam maintenant.

Les marionnettistes étaient autrefois soumis à beaucoup de contraintes

marionnette personnage politique, photo de cvetomir nakov (CC BY 2.0)

Et oui… qui avait peur des marionnettistes ? La politique et les acteurs publiques bien sûr ! Comme les pièces jouées faisaient souvent référence aux histoires populaires pour plaire aux passants des places publiques. Et quoi de mieux que de discuter de l’actualité et des mécontentements envers les personnages qui détiennent l’autorité ? Forcément certains craignaient que les attroupements n’échauffent les esprits… Pour faire un spectacle de marionnettes il fallait passer par beaucoup d’autorisations ! Autorisation de se reproduire (et autant dire que le casier judiciaire du marionnettiste avait intérêt à être vierge !), autorisation de s’implanter sur une place, …

Au Mali et dans les pays alentours, on trouve des marionnettes géantes !

marionnette géante portée, photo de Joe Shlabotnik (CC BY 2.0)

On les appelle des marionnettes portées ou habitées. Dans les marionnettes habitées, les marionnettistes sont plusieurs, sous un drap par exemple qui représente le corps d’un animal, et par des fentes ils manipulent la tête, un personnage assis sur le dos, etc. Les marionnettes portées existent aussi et sont parfois immenses ! Et très lourdes, le marionnettiste est dessous et manipule les bras. On les retrouve beaucoup dans les festivals… ça ne vous fait pas penser à autre chose ? Oui au Royal Deluxe et ses marionnettes mécaniques !

Yoda a failli ne jamais exister !

Dans Star Wars, Yoda est une marionnette ! Très bien réussie d’ailleurs on ne dirait pas comme ça… Et bien figurez-vous qu’au départ Georges Lucas avait pensé à un singe pour le personnage… oui oui un vrai singe ! Ouf heureusement qu’il a changé d’avis… sinon Star Wars ne serait peut-être pas aussi connu sans son légendaire Jedi vert !

Tant qu’on parle de Star Wars….

Vous connaissez Jabba ? L’espèce de tas de morve méchant… Encore une marionnette ! Mais cette fois contrôlée par pas moins de 7 personnes ! 3 personnes à l’intérieur de son corps… dont 1 personne entière pour contrôler la queue ! 2 personnes pour contrôler les yeux par télécommande, 1 pour souffler la fumée par son nez et encore 1 pour les mouvements de respiration ! Et en plus… c’est la marionnette la plus chère au monde (500 000 $… et ouais quand même) …

Place aux activités

Allez c’est bien de causer mais le mieux c’est de pratiquer ! Découvrez maintenant comment monter un super spectacle de marionnettes avec vos enfants. Mais attention, pas juste un petit spectacle non non ! Un vrai show avec toutes les étapes pour devenir un véritable marionnettiste en herbe ! C’est par ici, suivez le guide…

Etape 1 : Choisis ton histoire !

marionnettes de conte, photo de heroesbed (CC BY-NC-ND 2.0)

Peut-être que tu as déjà des idées d’histoires à raconter. Mais si tu n’en trouve pas, pas de panique ! Voici quelques idées simples :

  • Adapter un conte : tu connais sûrement des contes appris à l’école ou lus dans des livres. Tu te souviens du méchant loup qui mange le gentil petit garçon qui apporte des crêpes à sa grand-mère ? Il n’y a pas que Le petit chaperon rouge. Trouve un livre des contes d’Andersen, cela va te donner une foule d’idées !
  • Adapter un dessin animé : tu as un dessin animé préféré ? C’est le moment de faire une histoire autour !
  • Adapter une fable : qui ne connait pas La Fontaine ? Il était très fort en fables moralisatrices. Mais en plus ses fables ont l’intérêt de faire jouer des animaux ! Rien de plus facile !

La petite astuce : tu n’es pas obligé de reprendre ces histoires parfaitement comme elles sont. Tu aime faire rire les autres ? N’hésite pas à déformer. Ton public sera très surpris et va adorer !

Etape 2 : Ecris ton spectacle

Et oui tout grand showman passe par une phase d’écriture ! Mais c’est une étape très excitante en réalité. Car c’est maintenant que tu vas pouvoir mettre à plat toutes tes idées et surtout pouvoir corriger les petites erreurs de scénario.

Voici quelques astuces pour bien écrire ton scénario :

Commence par la trame générale : un début / un milieu / une fin. Commence par définir tes personnages, qui ils sont, quelle est leur histoire personnelle. Qu’est-ce qui leur arrive donc alors dans ton histoire ? Puis termine enfin ton histoire. La conclusion est très importante sinon ton public ne comprendra pas que le spectacle est terminé.

Donne une personnalité à tes personnages ! Donne-leur des traits de caractère ! Plus ou moins caricaturés si ta pièce est comique ou non. Mais n’oublie pas que chaque personnage a une histoire, un vécu, ce ne sont pas des robots. Ils ont de émotions, des sentiments, tu dois jouer dessus pour que ton public accroche à l’histoire et aime tes personnages.

Ensuite écris les dialogues : écris-les bien en entier, car tu devras les retenir par cœur ! Tu peux aussi improviser si tu te sens super à l’aise. Dans ce cas c’est avec la trame de ton histoire bien en tête que tu pourras improviser les dialogues une fois sur scène, mais cela demande un peu d’entraînement, n’hésite pas à répéter plusieurs fois avant le spectacle !

Puis finis par poser le décor… Une pièce sans décor ? Oui c’est possible. Mais c’est un choix que tu dois faire. Si tu veux un peu de matériel, n’oublie pas que tes marionnettes peuvent interagir avec des objets et ne font pas que parler, ce qui est encore plus intéressant ! Un décor c’est aussi définir la pièce de ton spectacle, la place que tu auras, les meubles qui t’environnent et qui environneront ta marionnette… Tout cela doit être écrit sur ton scénario ! Car dans un scénario il y a les dialogues mais aussi les indications de décor et d’actions. Par exemple : « Louis le lion prend alors le ballon tombé par terre et le lance à Joël le requin avant de lui annoncer… » ou encore « La nuit tombe… extinction progressive de la lumière du décor ».

Etape 3 : Construis tes marionnettes

marionnette chaussette pour enfant, photo de Jodimichelle (CC BY-SA 2.0)Maintenant que tu as ton histoire bien en tête il te faut maintenant réaliser tous les objets dont tu as besoin ! Et à commencer par ta ou tes marionnettes. Pour cela tu as plusieurs choix :

Marionnette à doigt : comme son nom l’indique elle se met sur un doigt, comme ça tu peux en mettre plusieurs sur une main et même sur l’autre ! Ce genre de marionnettes est parfait pour les scènes avec beaucoup de discours entre les personnages. Tu peux aussi directement dessiner sur tes doigts et t’entrainer à les bouger un seul à la fois pour animer ton personnage !

Marotte : c’est une marionnette au bout d’un bâton. Tu peux la fabriquer en carton par exemple, la colorier et coller un bâton dessus.

Marionnette à gaine : Si tu connais Guignol alors tu as compris, cette marionnette s’enfile sur ton poignet. L’index se glisse dans la tête, le pouce dans un bras, et les doigts restants dans l’autre bras. C’est pratique pour la faire applaudir ! Mais il faut un peu plus de temps pour la fabriquer car il faut une tête et des bras dans lesquels enfiler les doigts. Avec de vieux collants, du coton pour rembourrer et un peu de couture c’est possible.

Marionnette à fil : c’est une marionnette que l’on manipule avec des fils, comme Pinocchio en fait. Mais c’est assez compliqué à fabriquer. Autrement tu peux aussi prendre des objets mous (comme un bout de tissu par exemple) et y fixer des fils. Tu pourras alors t’amuser à donner un mouvement à ton bout de tissu en tirant sur les fils, c’est très chouette à faire !

La petite astuce : pour faire une marionnette simple, tu peux dessiner directement sur tes doigts. Mais aussi prendre des vieilles chaussettes et leur coudre des accessoires : chapeaux, moustache, yeux…etc.

Etape 4 : Trouve la voix de tes personnages

Mais attention, faire parler des marionnettes nécessite un peu d’entrainement. Chacun de tes personnages devra avoir sa propre voix ! Voici quelques astuces que tu peux travailler pour cela :

Inventer des accents

Modifier le ton de la voix en montant dans les aigus ou en descendant dans les graves

– Des petites particularités comme faire chevroter la voix d’un vieillard

Chuchoter ou parler fort selon si tes personnages échangent un secret ou s’énervent l’un sur l’autre

Rajouter des tics : comme les « euuuu », les toussotements, se racler la gorge, etc.

Maintenant que tout est prêt il ne te reste plus qu’à… entraîner cette voix ! … Car pas question que ton public n’entende pas bien ! Voici deux astuces pour que ta diction soit parfaite !

– Mets un crayon dans ta bouche et répète cette phrase : « Petit pot de beurre, quand te dé petit pot de beurreriseras-tu ? » jusqu’à ce qu’on te comprenne bien !

– Articule cette phrase : « Kiki était cocotte et Koko concasseur de cacao. Kiki aimait beaucoup Koko le concasseur de cacao. Or, le caracolant marquis de Caracas, conquis par les coquets cacas de Kiki la cocotte, offrit à la coquine un coquet caraco kaki à col de cobra coûteux. Quand Kok le concasseur de cacao s’aperçut que Kiki la cocotte avait reçu du marquis un coquet caraco kaki à col de cobra, Koko conclut : Je clos mon caquet, je suis un reconnu concasseur de cacao capable de décrisper mon cœur cabossé pour une cocotte en caraco rococo, toquée d’un coq corrompu. ». Fais-le lentement puis en chuchotant, puis en parlant fort, puis en articulant exagérément, puis rapidement, et enfin avec un crayon dans la bouche.

Etape 5 : Fabrique le décor

castelet marionnettes, photo de carolyngifford (CC BY-NC 2.0)Souvent le corps du marionnettiste est caché, il te faut donc fabriquer ton décor de théâtre ! On appelle cela un castelet. C’est une sorte de mini théâtre pour les marionnettes et toi tu es caché derrière. Voici deux possibilités :

– Avec deux chaises et un manche à balai, tu peux poser le manche sur les dossiers des chaises et y mettre un grand drap. Tu pourras jouer tes marionnettes au-dessus du manche et du drap. C’est pratique pour les marottes, les chaussettes, les marionnettes à gaine.

– Avec une boite en carton où tu découpe une fenêtre, que tu peux poser sur une table par exemple. Tu pourras y jouer avec des marionnettes à chaussettes ou à doigts.

N’oublie pas de décorer ton théâtre !

Etape 6 : Annonce ton spectacle

C’est le moment de donner envie à ton public de venir. Une fois que tu as choisis la date, il ne te reste plus qu’à créer ton affiche ! Les étapes de création :

Prends une grande feuille blanche ou de couleur

Colle les éléments principaux que tu auras trouvé dans des journaux ou dessine-les : un clown dans une salle de spectacle, un levé de rideaux, des étoiles, tes personnages, …

Ecris les détails : le titre mais aussi l’auteur (toi), les autres acteurs s’il y en a, l’éventuel metteur en scène

Ecris les informations importantes : le lieu, la date et l’heure de ton spectacle

Petit truc en plus : pourquoi ne pas faire des tickets aussi ? Tu peux ainsi organiser une billetterie ou les gens viennent chercher leur ticket avant le spectacle et les faire rentrer toi-même et les placer dans la salle.

Etape 7 : Le jour J !

Enfin le grand soir est arrivé. Mais attention pas de spectacle sans échauffement ! Surtout avec des marionnettes où la voix tient une grande place ! Voici quelques petits exercices à faire avant le spectacle. Surtout prends beaucoup de temps en amont pour être parfaitement détendu :

La respiration : essaye de respirer par le ventre. Allonge-toi et détends-toi. Quand tu te sens prêt, place une main sur ton ventre. Ta respiration doit alors pousser ta main vers le haut en faisant gonfler ton ventre lorsque tu inspire et le creuser lorsque tu expire. Prends bien le temps de te détendre en même temps. Cela va aussi progressivement baisser ton trac.

Répète l’exercice de respiration débout

Puis échauffe ta voix : pour cela, garde toujours la respiration par le ventre. Prends une grande respiration et prononce un « Aaaa » jusqu’à ce que tu n’ais plus d’air. Essaye de faire cet exercice avec une voix grave pour bien sentir la vibration dans ta poitrine. Tu peux ensuite refaire le même exercice avec toutes les voyelles. Tu verras ensuite que ta voix sera transformée, plus puissante.

Chauffe tout ton corps : même si c’est un spectacle de marionnettes et que tu es peut-être caché, tu dois quand même échauffer tout ton corps pour te sentir à l’aise et en pleine forme ! Commence par t’étirer doucement en bougeant tranquillement chaque partie de ton corps, puis frappe gentiment tout ton corps du bas vers le haut sans rien oublier. Marche un peu puis rapidement pour fini par courir. Ça y est tu es prêt !

Et voilà ton spectacle est fini ! Et très réussi ! N’oublie pas de saluer car tu auras beaucoup d’applaudissements ! Et surtout de sortir et de revenir sur scène avec une petite surprise au moment du rappel. Tes proches auront sûrement pris plein de photos ! Et toi tu auras plein de moments à leur raconter, ce qui a marché ce qui a moins marché. N’hésite pas à me dire dans les commentaires aussi ce que tu as trouvé le plus facile à faire ou le plus difficile, moi je te répondrai avec d’autres astuces

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le kit

d'activités à imprimer