Un atelier stop motion pour découvrir l’art du cinéma chez soi

Atelier stop motion LegoCette semaine, on a abordé le cinéma, et on s’est réalisé un petit film. En stop motion parce que c’est facile et fun à faire chez soi. Pas besoin d’acheter du matériel ou d’avoir des compétences particulières. On vous donne les étapes pour refaire cet atelier stop motion chez vous à la maison.

Parce que l’histoire c’est que pendant le confinement, on a d’abord commencé à s’ennuyer chez Petits jeux culturels. Parce qu’on adore bouger. Et au niveau culturel, tout s’est subitement stoppé. Alors on s’est dit que c’était le moment de se faire des projets rigolos. Comme tout le monde, chez soi. Et qu’on allait les partager chaque semaine. Alors RDV chaque semaine pendant le confinement pour une nouvelle idée de projet culturel à faire chez soi. Si vous ne l’avez pas encore vu, vous pouvez aussi faire l’atelier du spectacle de marionnettes.

Le stop motion c’est quoi ?

Le stop motion c’est une technique du cinéma qui consiste à capturer image par image le mouvement. Je prends une photo d’un objet, puis je déplace légèrement cet objet, je reprends ma photo et ainsi de suite. Puis quand je mets les photos bout à bout, l’objet se met en mouvement. Cette technique a été utilisée dans quelques films d’animation, notamment avec les personnages en pâte à modeler comme Chicken Run, Wallace et Gromit, ou encore plus récemment L’île aux chiens.

L’atelier stop motion

Faire un atelier stop motion vous permet de :

  • Découvrir le cinéma et notamment une des techniques du cinéma
  • Apprendre à manipuler des images pour faire un film
  • Appréhender certaines particularités techniques liées au cinéma (lumière, son, cadrage, décor, etc.)
  • Comprendre la physique du mouvement (accéléré, ralenti, forces et inertie, etc.)
  • Stimuler la créativité (scénario, personnages, etc.)
  • S’amuser surtout !

Un atelier chouette à faire sur plusieurs jours ou une seule journée, à une ou plusieurs personnes. Pour les plus jeunes comme pour les plus vieux !

Dans cet article, je vous montre étape par étape comment on s’est débrouillé pour faire cette petite vidéo rigolote en stop motion.

1. Télécharger une application ou réunir le matériel

Le matériel inutile

J’avais déjà fait un atelier en stop motion en studio avec du matériel de professionnel. Si vous voulez faire « comme les pros », voici la liste :

  • Un appareil photo « reflex » équipé d’un flash
  • Un trépied
  • Deux flashs qui se déclenchent à distance
  • Un fond blanc
  • Un logiciel de retouche photo comme Adobe Lightroom
  • Un logiciel de montage comme Adobe Première Pro

Ce matériel est lourd et complètement inutile pour faire un atelier stop motion. Vous pouvez aussi utiliser votre appareil photo même si ce n’est pas un Réflex, utiliser la lumière venant de votre plafond, et prendre un logiciel gratuit.

Le matériel vraiment indispensable

Et si vous n’avez pas envie de vous compliquer la tâche et de juste faire cet atelier pour vous détendre comme je vous le propose, alors voici le matériel qui est absolument indispensable :

  • Votre portable
  • Votre doigt pour appuyer sur Télécharger gratuitement cette application
  • 2 pinces à linge ou tout autre système D pour stabiliser votre portable
  • La table du salon
  • La lumière du salon
  • Et c’est tout… ah si votre cerveau car l’intérêt de cet atelier c’est surtout la stimulation de la créativité !

Quelle application ?

Il y en a des tas. Nous, nous avons utilisé Stop Motion Studio (lien pour télécharger l’application directement dans Google Store). C’est gratuit et facile à prendre en main. Au niveau compétences, il va vous falloir apprendre à appuyer sur un bouton rouge pour déclencher l’appareil photo.

Mais il y en a plein d’autres. A vous de faire votre choix. Essayez quand même de prendre une application qui propose l’outil « Onion skill ». Le seul outil en plus du bouton rouge qui vous sera vraiment utile pour votre atelier stop motion.

2. Choisir les matériaux

Alors là c’est maintenant que votre imagination va jouer son plus gros rôle ! Franchement vous ne vous imaginez pas tous les petits héros de grand cinéma que nous avons tous dans notre maison !

Les cinéastes utilisent la pâte à modeler pour certains de leurs films d’animation. C’est marrant c’est pas un peu le jouet numéro un des enfants ça ? Alors bien sûr on pense aux personnages, très difficiles à faire, mais en réalité pas besoin de personnages ! Rien que le mouvement de la vidéo simule la vie et n’importe quel objet peut donc prendre vie avec le stop motion.

Voici une petite vidéo réalisée avec de la pâte à modeler pour remercier des abonnés sur une chaîne Youtube. C’est un exemple très facile à faire.

Et sinon vous pouvez faire votre atelier stop motion avec absolument tout et n’importe quoi qui vous passe sous la main :

  • Des bouts de papier
  • Des aliments
  • Des objets du quotidien : vaisselle, couverts, crayons…
  • Des jouets comme les Lego par exemple…

Par exemple, voici une vidéo super mignonne réalisée avec des bouts de papier et des feutres ! Vraiment très simple. Le réalisateur de la vidéo n’a même pas utilisé de moyen pour stabiliser son appareil. Ça se voit mais le rendu est tout aussi chouette.

Nous on a utilisé nos lacets de chaussure. Vraiment, on a regardé le premier objet qu’on a trouvé dans la pièce et c’était nos chaussures. Et puis on s’est dit que nos lacets faisaient un peu vers de terre alors on les a détachés des chaussures et on s’est mis à jouer avec.

Tout ça pour vous dire que vous n’êtes limités que par votre imagination !

3. Créer son histoire

Ne surtout pas écrire de scénario

Pas besoin de créer un scénario complexe. Et c’est même surtout déconseillé ! Le stop motion exige de prendre beaucoup de photos pour peu de temps de vidéo ! Je vous ai déjà montré quelques vidéos coup de cœur trouvées sur Youtube. Vous remarquerez qu’elles ne sont pas très longues. Donc vraiment, ne vous lancez pas dans l’écriture d’un scénario.

Jouer avec les objets

Mon meilleur conseil pour trouver une petite histoire, c’est qu’une fois que vous avez vos objets sous la main, vous commencez à les mettre en mouvement. A jouer avec. L’histoire va commencer toute seule vous verrez. Il ne vous restera plus qu’à l’enregistrer proprement avec l’application ensuite.

Quand on a joué avec nos lacets, on a aussi trouvé une petite balle. On a commencé à jouer à tordre les lacets, à faire des rebonds avec la balle. Et puis on a imaginé un combat entre les deux. Bref on a bien rigolé.

Rêver avec Internet

N’hésitez pas à regarder des vidéos stop motion sur Internet. Ça donne déjà plein d’idées. Vous verrez qu’il est possible de raconter tout ce qu’on veut avec pas grand-chose ! C’est ça la magie du cinéma.

Je vous ai montré une histoire d’amour avec du papier et deux feutres de couleur. Vous pouvez tout à fait dessiner et découper des personnages puis les mettre en mouvement. Mais vous pouvez aussi animer des objets et leur faire raconter une histoire.

S’inspirer de ce qu’on observe au quotidien

Les gestes du quotidien sont aussi de très bonnes pistes pour l’imagination. Par exemple, une petite vidéo d’une recette de cuisine en stop motion originale !

Une fois que vous avez joué avec les objets, vous pouvez commencer à imaginer une toute petite histoire avec un début rapide, un milieu rapide et une chute très rapide. Pour nous c’est l’histoire d’un lacet qui tombe, une balle qui lui tombe dessus. Ils se battent et la balle finit par tomber dans un trou et le lacet la suit. Fin.

4. Filmer !

Allez maintenant il faut se lancer ! Filmer en stop motion demande un tout petit peu de préparation mais surtout du temps et de la patience.

Installation du matériel

Cette étape va dépendre de ce que vous avez choisi comme matériel. Et comme manière de filmer. Vous avez vu que dans certaines vidéos la caméra est stable ou alors complètement mobile. Ça dépend si la scène se passe sur un espace fixe ou bien qu’elle se déplace parmi un décor.

Comment faire pour avoir un espace fixe :

  • Prenez une table
  • Collez-la contre un mur
  • Installez votre portable à l’autre extrémité à filmer vers le mur. Pour stabiliser le portable vous pouvez pincer ses deux extrémités avec des pinces à linge qui vont se poser sur la table. Ce n’est pas très stable mais ça fait l’affaire en faisant attention.
  • Vérifiez que le portable filme bien l’espace. Et pas au-delà. Pour cela il doit être suffisamment éloigné de la scène mais pas trop pour ne pas risquer de filmer les côtés

Installation atelier stop motionVous pouvez avoir recours à d’autres stratagèmes comme coller du papier blanc sur le fond et sur la surface de votre table.

Nous on a fait une petite table et on a filmé en-dessous en rajoutant une lampe.

Réaliser un décor (facultatif)

Vous pouvez balader votre portable parmi un décor déjà créé, comme le décor d’une chambre. Ou le décor d’une scène de jouets (comme un tapis de voitures par exemple).

Vous pouvez aussi dessiner tout un décor et l’installer comme fond de scène fixe dans le cas où vous installez votre portable fixement sur une table.

Faites juste attention à la lumière, si votre projet dure plusieurs heures, ou que vous l’étalez sur plusieurs jours. Si vous choisissez la lumière naturelle, elle va changer la teinte de vos photos au fur et à mesure de l’avancement de la journée. Et les ombres vont aussi bouger. Si vous ne voulez pas de ces effets naturels, vous pouvez fermer les volets et utiliser la lumière artificielle de votre lampe qui ne bougera pas.

On a juste utilisé le parquet du sol comme pour faire un mur de fond. C’est tout simple et on trouvait ça plus chaleureux que le papier blanc.

Mettre en marche l’application 

Une fois que tout est prêt, vous pouvez allumer l’application.

Il vous faudra choisir le nombre d’images par seconde. Ce sera le nombre de photos qui vont passer pendant une seconde de film. Avec 12 images par seconde, votre film sera plus saccadé mais vous prendrez moins de photos pour le faire. Avec 25 images par seconde, vous verrez moins que c’est saccadé mais il vous faudra prendre beaucoup de photos pour faire une seconde de film !

S’amuser !

Ensuite vous pouvez commencer à prendre les photos les unes après les autres. A chaque fois que vous prenez une photo, vous déplacez légèrement votre objet avant de prendre la suivante. Quand je dis légèrement, c’est vraiment de quelques millimètres. Plus la distance sera réduite, plus votre vidéo sera fluide mais demandera du temps et de la patience.

Atelier stop motionL’intérêt d’un atelier stop motion c’est le déplacement des objets. Au cinéma, ce sont des animateurs qui le font entre chaque prise de vue. Ils doivent connaître toute la décomposition d’un mouvement quel qu’il soit ! D’un geste de la main à l’expression d’un visage, c’est un travail très complexe. A notre niveau, nous ne pouvons pas faire ça. Mais ce métier est vraiment époustouflant.

Quelques conseils en plus

Si le portable n’est pas très fixe, il faut alors faire attention à ne pas trop le déplacer en cliquant sur le bouton rouge à chaque fois.

Pour vous aider, vous avez un outil très utile : l’onion skill. Il permet de superposer la dernière image prise avec la nouvelle et ainsi mieux calculer le déplacement et recadrer l’appareil s’il a bougé.

Je vous mets un tuto vidéo pour utiliser l’application. Le gars explique super bien et en plus il a de chouettes idées de films stop motion !

Par contre un petit conseil : avant de vous lancer, imaginez comment vous allez bouger vos objets sur les 3 à 10 prochaines photos. Sinon vous allez beaucoup revenir en arrière. N’hésitez pas à simuler le mouvement avec un double à côté avant de le faire « en vrai ».

5. Post-production : rajouter des effets et de la musique (facultatif)

Si vous n’aviez pas fait votre vidéo avec une application, alors il vous faudra assembler les images dans un logiciel. Il en existe des libres et gratuits, peut-être même déjà installés sur votre ordinateur.

Mais pour un atelier stop motion avec une application, c’est elle qui fait le boulot de transformer vos photos en film. Une fois le film réalisé, vous pouvez alors rajouter des effets supplémentaires par-dessus. Comme de la musique ou des bruitages. Si cela vous dit, là encore vous pouvez le faire via un logiciel de montage. C’est assez simple et rapide si vous avez juste envie de mettre une musique. Ce sera un peu plus long pour faire des effets musicaux particuliers.

Et pour vous faire rêver je vous mets cette vidéo d’un artiste qui fait des vidéo stop motion de street art ! Il s’agit de Blu, un artiste peintre et vidéaste absolument exceptionnel.

Si vous voulez en savoir plus sur la technique du stop motion au cinéma, voilà un dossier complet et bien expliqué !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le kit

d'activités à imprimer

%d blogueurs aiment cette page :