Les jeux sans matériel où la boîte de jeu n’est pas indispensable #2 : Les jeux à identité secrète

C’est le deuxième article de la série des jeux sans matériel, où la boîte de jeux n’est pas indispensable. Le premier article parlait des jeux avec les mots. Voici donc le deuxième article pour les jeux à identité secrète !

De nouveaux jeux faciles à reproduire sans leur boîte. Un peu de papier, des crayons et hop ! Le tour est joué. Pour ces jeux à identité secrète, je vous donne quelques astuces pour y jouer sans la boîte. Et vous trouverez les règles de base facilement sur Internet.

Dans les jeux à identité secrète qui peuvent se jouer sans la boîte originale, vous trouverez les loups-garous de Thiercellieux, dont l’intérêt n’est plus à démontrer ! Ces jeux sont funs parce que justement ils sont à identité secrète ! Alors voici un article spécial pour les jeux faciles à refaire sans la boîte et à identité secrète ! Bonne lecture =)

Jeux sans matériel #2 : les jeux à identité secrète

Les loups-garous de Thiercellieux

Loups-garous de ThiercellieuxBut du jeu : tuer tous les loups-garous ou manger tous les villageois

Matériel :

  • Des feuilles découpées en format de cartes
  • Des crayons

Le jeu sans la boîte

Ce jeu faisait et fait toujours autant fureur ! C’est fou ce qu’il est utilisé en animation, dans les anniversaires aussi… C’est le fait de donner des rôles secrets qui le rend aussi attractif. Quand j’ai un rôle, je suis la seule à l’avoir et cela me donne un pouvoir que personne d’autre n’a. Ce jeu est tout bonnement ingénieux.

Pour y jouer sans la boîte, rien de plus simple. Il suffit de prendre des petits bouts de papier. Et d’y inscrire les noms des personnages. Alors évidemment il vaut mieux que les petits bouts de papier soient tous de la même taille et de la même couleur pour ne pas griller les rôles !

Le plus de la boîte du jeu

La boîte apporte bien sûr des cartes plus esthétiques mais aussi plus pratiques pour jouer ! Même si je me souviendrai toujours de la première fois que j’ai utilisé mon jeu… Il a plu et l’eau a déchiré une des cartes. Le jeu est inutilisable depuis. Autant vous dire que sans la boîte, on s’en sort très bien ! Et puis depuis ils ont sorti une version avec des cartes en carton plus solide… les malins !

Mise à part ce petit souci technique et humide, vous remarquerez qu’il n’y a pas de nom de rôle sur les cartes ! Et oui, je ne sais pas s’ils l’ont fait exprès car ils ne pouvaient pas spécialement prévoir le succès du jeu. Mais tout le monde reconnaît les rôles sans avoir besoin qu’ils soient écrits ! Les images font appel à des codes culturels communs : la sorcière, les loups-garous. Bref, pas besoin d’avoir lu les règles lorsque le maître du jeu appelle, chacun se reconnaît très vite ! La boîte de jeu permet donc d’intégrer facilement des joueurs qui n’ont jamais joué au jeu.

Attention, le lien de l’image pointe vers la boîte de jeu comprenant toutes les extensions des Loups-garous de Thiercellieux, et ce avec les cartes cartonnées ! En revanche, les règles sont en anglais… (et selon les commentaires, parfois en espagnol !).

Linq

LinqBut du jeu : retrouver son partenaire espion en donnant des mots codes !

Matériel :

  • Des feuilles découpées en format de cartes
  • Des crayons

Le jeu sans la boîte

Ce jeu est beaucoup moins connu que les loups-garous. C’est encore un jeu à identité secrète puisque les joueurs ne savent pas lequel des leurs est espion ou contre-espion. Mais légèrement différent. Déjà il faut communiquer avec son partenaire à travers des mots-clés. Et surtout ne pas se faire repérer par les contre-espions ! C’est donc un jeu de finesse mais assez drôle. L’avantage est qu’il est beaucoup plus court et qu’il se joue avec moins de gens que les Loups-garous.

Pour y jouer sans la boîte, ce n’est pas très compliqué. Normalement le jeu a des cartes avec des mots écrits dessus. On prend deux cartes identiques et on les mélange avec des cartes ayant des mots différents. Puis chacun donne un mot. Les espions doivent se retrouver mais sans se faire repérer ! N’hésitez pas à regarder les règles sur Internet pour que ce soit plus clair.

Du coup pour y jouer sans la boîte, il suffit d’écrire 5 mots sur une vingtaine de papiers. De mettre un numéro sur ce papier (du côté des mots) pour les 5 premiers papiers. Pour ces 5 premiers papiers, il faut également les recopier en double.

Sans trop regarder, au début du jeu, je prends deux papiers avec le même numéro. Et je prends autant de papiers nécessaires (selon le nombre de joueurs) sans numéro dessus. Puis je les mélange et je les distribue aux joueurs. Le jeu peut commencer.

Le plus de la boîte du jeu

La boîte apporte une facilité extraordinaire à la mise en place de ce jeu. Pas besoin de se prendre la tête à écrire des mots. Toutes les cartes sont déjà prêtes. Et je vous assure que c’est bien plus pratique pour démarrer rapidement une partie.

Mis à part ce détail, tout comme le Time’s Up par exemple, cela vous prendra très peu de temps d’écrire les bouts de papier.

Résistance

RésistanceBut du jeu : renverser le gouvernement ou enrayer la résistance !

Matériel :

  • Des feuilles découpées en format de cartes
  • Des crayons

Le jeu sans la boîte

Résistance est un jeu vraiment très sympa avec un peu de bluff. Et il se reproduit très facilement sur du papier. Les règles sont super simples et c’est donc un jeu parfait à sortir à l’improviste pendant une soirée.

Vous incarnez soit des membres de la rébellion, soit des espions qui doivent enrayer cette rébellion. Pour cela, vous avez chacun un rôle face cachée : rebelle ou espion. A chaque tour de jeu : un leader formera un groupe de joueurs pour partir en mission. Puis tout le monde vote s’il accepte ou pas cette formation de joueurs. Si le groupe n’est pas accepté, on change de leader et le nouveau recommence à former un groupe. Si le groupe est accepté, il part en mission. Chacun des joueurs de cette mission donne une carte (face cachée) pour saboter ou réussir la mission. Et ainsi de suite. Lorsque 3 missions sont réussies, les rebelles ont gagné la résistance. Mais dès que 3 missions ont échouées, ce sont les espions qui ont gagné.

Ce qui est intéressant dans ce jeu, c’est que chacun va chercher à savoir qui est qui. En se basant sur les votes des uns et des autres, ce que disent les gens, la réussite ou l’échec des missions en fonction des groupes formés…

Pour reproduire ce jeu sans la boîte, il suffit d’écrire les noms des rôles sur des cartes. Ainsi qu’autant de cartes « Mission réussie » et « Mission échouée » que de joueurs. Il ne faut vraiment pas beaucoup de matériel. Pour savoir combien d’espions et combien de rebelles selon le nombre de joueurs, vous pouvez aller voir les règles sur Internet.

Le plus de la boîte du jeu

Je trouve personnellement la boîte du jeu beaucoup trop grosse pour être trimballée partout où je veux. C’est pour ça que je préfère la garder chez moi et faire une version Do it Yourself lorsque le moment arrive.

Evidemment, la boîte donne une meilleure ambiance au jeu et c’est bien d’avoir les règles sous la main. Et puis il y a aussi un plateau de score qui permet de mieux se rappeler quelle mission a échoué et quelle mission a réussi. Visuellement, ça rajoute un petit plus pour la mémoire.

Killer Party

Killer PartyBut du jeu : éliminer le plus grand nombre de joueurs en réalisant des missions

Matériel :

  • Des feuilles découpées en format de cartes
  • Des crayons

Le jeu sans la boîte

Vous avez sûrement déjà entendu parler du Killer. Peut-être dans une soirée, ou encore étant petit lors d’une veillée de colo. Ce jeu est assez célèbre pour animer les événements. Et oui, peut-être que comme moi, vous l’avez toujours connu sans boîte. Et bien en réalité, il existe une version avec boîte qui a été éditée.

Du coup si vous ne connaissez pas encore ce jeu, là aussi des règles très simples. Mais il faut le préparer en amont, et, si vous le préparez, vous ne pourrez pas jouer. Vous serez maître du jeu mais c’est aussi une très bonne place ! Le principe est simple, il faut écrire des missions sur des bouts de papier. Chaque mission doit pouvoir se réaliser dans le courant de la soirée et implique une personne. Donc vous notez la mission et la personne concernée. Par exemple : « se faire servir un verre par Untel ». En début de soirée, vous distribuez ces missions à tous les invités. Chacun sera libre de réaliser la sienne quand il le veut. S’il se fait « killer », il est éliminé et donne sa mission à son tueur, qui se retrouve avec une nouvelle mission.

Le plus de la boîte du jeu

Alors je ne connaissais pas du tout la version de ce jeu avec une vraie boîte. Et en réalité, c’est super pratique ! Déjà pas besoin de chercher des missions. Car il faut le dire, à force de faire ce jeu en soirée, les missions se ressemblent beaucoup ! Un peu de nouveauté est la bienvenue.

Mais un autre avantage c’est quand même que les missions sont classées. Par durée et par types de mission. Ce qui est pratique selon l’événement que l’on organise et notamment si les gens se connaissent plus ou moins bien. Parce que je ne sais pas pour vous, mais à chaque fois que j’ai voulu mettre ce jeu en place, ça ne marchait pas toujours super bien. Soit parce que les gens n’osaient pas relever des défis avec des gens qu’ils connaissaient à peine. Soit parce que les missions étaient trop compliquées pour une soirée courte. La boîte a donc quand même deux petits avantages donc merci aux éditeurs d’avoir pensé à ces petites aides très utiles !

Et voilà donc quelques exemples ! Pour votre prochain anniversaire, ou autre événement, vous ne pourrez pas être à court d’idées ! Ces jeux sans matériel à rôle ou mission cachée sont simples et rapides à mettre en place. Les règles se trouvent sur Internet et sont rapides à lire. Et si vous préférez avoir les boîtes qui ont aussi des avantages, les liens sont sur les photos. =)

Si vous connaissez d’autres jeux sans matériel où il est possible de jouer sans la boîte, merci de nous les faire connaître dans les commentaires !

Pour le prochain article de la série, je vais essayer de m’orienter vers d’autres styles de jeux, comme le bluff ou la coopération. Alors rendez-vous dans un mois pour tester de nouveaux jeux DIY !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le kit

d'activités à imprimer

%d blogueurs aiment cette page :