Les jeux sans matériel où la boîte de jeu n’est pas indispensable #1 : les jeux avec les mots

Jeux sans matérielPour une soirée ou un événement, entre amis ou en famille, j’aime bien faire des jeux d’ambiance. Ce sont des petits jeux sans matériel, ou presque, rapides à expliquer et rapides à jouer et qui sont en général très fun. J’en ai quelques exemplaires à la maison, toujours prêts à être sortis au cas où.

Mais ce qui est bien avec certains de ces jeux, c’est qu’ils sont faciles à reproduire sans leur boîte. Si je vais quelque part et que je ne les ai pas emportés, il suffit d’un peu de papier et d’un crayon et le tour est joué ! C’est super pratique, je les ai toujours en tête et au besoin je les sors quand je veux dans une soirée ou quand je fais de l’animation avec les enfants.

La boîte de jeu est toujours très jolie et apporte un petit plus. C’est mieux pour l’immersion des joueurs. Notamment avec les dessins et le matériel qui est de meilleure qualité qu’un vieux bout de papier déchiré. Mais j’insiste, il n’y a pas de besoin de la boîte pour jouer. C’est le principe des jeux sans matériel.

Je commence donc avec le premier article de la série : les jeux avec les mots. Avec des astuces pour y jouer sans la boîte originale. Certains sont connus, d’autres moins mais toutes les règles de base se trouvent facilement sur Internet. Voilà donc quelques idées pour votre prochaine soirée, veillée ou anniversaire !

Jeux sans matériel #1 : les jeux avec les mots

Time’s up

Time's upBut du jeu : avoir fait deviné le plus de mots possibles à son équipe

Matériel :

  • 5 x nombre de joueurs petites cartes (bouts de papier)
  • Des crayons
  • 1 sablier (ou un chronomètre sur un portable) réglé sur 30 secondes

Le jeu sans la boîte

C’est le même principe que le jeu avec la boîte sauf que les joueurs écriront eux-mêmes leurs mots sur des bouts de papier. Il peut s’agir de noms, de personnalités, d’événements. C’est à vous de choisir le thème selon les joueurs qui sont présents.

Le jeu se joue normalement en trois manches. Une où il faut faire deviner en disant tout ce que je veux sauf le mot écrit sur le bout de papier. Une où je n’ai plus qu’un seul mot à dire. Une autre en mimant.

En abandonnant la boîte de jeu et donc les mots imposés, vous pouvez donc faire jouer votre imaginaire au moment de créer les mots. Vous pouvez faire plus simple, comme des noms d’animaux par exemple. Mais vous pouvez aussi complexifier le jeu et proposer des expressions, des mots composés, des verbes, des adverbes, des mots dans une autre langue, etc.

Le plus de la boîte du jeu

La boîte du jeu permet d’avoir déjà des cartes toutes prêtes et vous n’aurez pas besoin de réfléchir aux mots à écrire. Il y a deux niveaux de difficulté. Le matériel est aussi beaucoup plus joli et attractif pour jouer. Et surtout il y a environ 200 cartes avec 2 mots sur chacune donc la variété de personnalités ou de vocabulaire est beaucoup plus riche. Vous pourrez apprendre deux ou trois choses en lisant le guide des mots associé.

Unanimo

UnanimoBut du jeu : avoir le maximum de points en ayant des mots communs avec les autres joueurs

Matériel :

  • Des feuilles découpées en format de cartes
  • 1 feuille pour chaque joueur
  • 1 crayon par joueur

Le jeu sans la boîte

Le jeu n’est pas forcément très connu mais son principe oui. C’est un jeu où il faut inscrire des mots qui nous viennent à l’esprit quand un mot est énoncé. Et avoir le plus de mots en commun avec les autres joueurs. Facile.

Pour jouer sans la boîte, il faudra donc là aussi que chaque joueur écrive plusieurs mots (un mot par bout de papier) pour les mélanger avec les autres dans un chapeau commun.

A chaque mot tiré, chaque joueur écrit sur sa feuille 8 mots qui lui viennent à l’esprit par rapport à ce mot tiré. Puis les scores sont comptés entre les joueurs.

Là aussi le fait de ne pas avoir de boîte de jeu permet une liberté par rapport aux mots écrits. Mais pas besoin de se mettre d’accord sur un type de mots, il peut s’agir de noms, de verbes, etc.

Le plus de la boîte du jeu

Ce sont les cartes mots qui ont en plus du texte une jolie illustration. C’est donc beaucoup plus facile d’avoir des points communs avec une image car cela donne des idées d’associations possibles (couleurs, formes, etc.).

Taboo

TabooBut du jeu : avoir fait deviner le maximum de mots à son équipe sans avoir prononcé les mots tabous !

Matériel :

  • Des feuilles découpées en format de cartes
  • Des crayons
  • 1 sablier (ou un chronomètre sur un portable) réglé sur 1 minute

Le jeu sans la boîte

La boîte est assez élaborée mais le principe du jeu est tout à fait reproductible sans.

Normalement il y a des cartes avec chacune un mot (le mot à faire deviner à son équipe). Et 5 mots écrits en-dessous du premier. Ce sont les mots tabous, donc à ne pas dire pour faire deviner le premier mot à son équipe. Pour reproduire ces cartes c’est assez simple. Chaque joueur prend des bouts de papier (pas trop petits). Et sur chacun, il écrit un mot principal et en-dessous 5 mots qui lui viennent à l’esprit quand il pense à ce mot. Et voilà la pioche de cartes est faite.

Pas besoin non plus du buzzer, normalement dans la boîte de jeu. Le principe est facile à faire. Si le joueur prononce un mot interdit, celui de l’équipe adverse qui surveille la carte le signale à voix haute. Avec le cri de son choix (tabou pour le plus simple ou blagragrozia pour le plus compliqué). Le point va à l’équipe adverse.

Bref, il est donc très facile d’adapter les règles du Taboo.

Le plus de la boîte du jeu

Dans la boîte, il y a en effet beaucoup de matériel en plus, notamment un buzzer, un porte-carte, le sablier et des cartes plus élaborées.

Dans certaines versions comme le Taboo XXL, il y a même un plateau. Le plateau sert à compter les points si vous décidez de fonctionner par points. Mais il n’est pas indispensable. En revanche, avec ce plateau il y a aussi des types de cases avec des effets. Et ça c’est beaucoup plus intéressant pour pimenter le jeu. Certaines cases doublent le temps. D’autres donnent des contraintes comme ne faire deviner qu’à un seul autre membre de l’équipe.

Dans d’autres versions, comme celle qui est en photo, il y a un dé en plus, qui donne des contraintes au joueur qui fait deviner. Ce sont les mêmes effets que les cases du Taboo XXL mais cette fois au hasard en tirant le dé.

Shabadabada

ShabadabadaBut du jeu : avoir gagné un maximum de cartes Mots en remportant des duels de chansons

Matériel :

  • Des feuilles découpées en format de cartes
  • Des crayons

Le jeu sans la boîte

La boîte de jeu donne des cartes déjà préparées avec des mots. Certains en anglais, certains en français. Il suffira donc, comme pour les jeux précédents, de donner des bouts de papier à chaque joueur. Chacun pourra inscrire un mot sur chaque bout de papier et former ainsi un chapeau à piocher tout au long de la partie.

Le principe du jeu est aussi très connu et beaucoup pratiqué notamment en veillée avec les enfants dans les camps de vacances. Les joueurs sont répartis en deux équipes, ou plus s’ils sont vraiment beaucoup. Une carte est piochée et tour à tour, chaque équipe doit fredonner un extrait de chanson comprenant ce mot. La première équipe qui ne trouve plus d’extrait perd et c’est l’autre qui remporte la carte.

L’intérêt de le faire sans la boîte c’est de varier les difficultés. Avec les enfants ou des adultes qui n’ont pas trop l’habitude de chanter, il vaut mieux mettre des mots simples qui se retrouvent dans beaucoup de chansons : soleil, amour, été, … Avec des fans, on peut commencer à rigoler un peu et proposer des mots plus compliqués.

Le plus de la boîte du jeu

Comme pour le Time’s up, sans la boîte et à devoir chercher des mots soi-même, parfois ça tourne vite autour des mêmes thèmes. Jouer une fois ça va, jouer plusieurs fois c’est redondant. Le jeu est prévu pour proposer une variété de mots, c’est son point fort.

Les cartes proposent plusieurs mots, ce qui permet de faire durer les tours de jeu. Au lieu qu’un tour de jeu ait un seul mot imposé, il est possible de choisir parmi plusieurs. Mais c’est également possible à la main d’écrire plusieurs mots sur un bout de papier.

Et voilà donc quelques exemples de jeux sans matériel ! Pour votre prochain anniversaire, ou autre événement, vous ne pourrez pas être à court d’idées ! Ces jeux sans matériel avec les mots sont simples et rapides à mettre en place. Les règles se trouvent sur Internet et sont rapides à lire. Et si vous préférez avoir les boîtes qui ont aussi des avantages, les liens sont sur les photos. =)

Si vous connaissez d’autres jeux sans matériel où il est possible de jouer sans la boîte, merci de nous les faire connaître dans les commentaires !

Le prochain article de la série sera consacré aux petits jeux de rôle sans la boîte originale (type Loup-garoux). Rendez-vous dans un mois !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le kit

d'activités à imprimer

%d blogueurs aiment cette page :