9 mini jeux à faire n’importe où

« J’mennuiiiiiiiie… ». Au secours ! La phrase qu’il ne faut pas entendre… Pas de panique ! Voici 9 mini-jeux de cailloux à faire absolument n’importe où et avec rien du tout… si… juste quelques cailloux !

Jouer avec des cailloux, photo prise par Eva (Flickr CC BY 2.0)Que ce soit à la plage ou juste pendant une balade en forêt, il arrive que nos chers bambins s’expriment par ces jolis mots tant craints de nos oreilles : « j’mennuiiiiie ! ». Heureusement comme les meilleurs parents du monde que nous sommes, nous avons toujours quelques tours dans notre sac. On va s’amuser avec des cailloux (ou tout ce que vous trouverez sous la main qui ressemblent à des petits trucs provenant de Mère nature et ne s’envolant pas au premier coup de vent).

Pour les plus sceptiques, et je comprends parfaitement l’affaire, les cailloux peuvent autant fasciner les enfants que le jouet dernier cri. C’en est parfaitement déconcertant je sais mais il paraît que c’est normal.

Donc c’est parti pour 9 minis jeux de cailloux à retenir absolument (et vous verrez c’est facile, ouf) pour parer à toutes les situations de crise imminente. Vous verrez, ça peut vous sauver la vie !

Mini jeu qui sauve la vie #1 : Le Morpion

Morpion nature, photo prise par Andreas (Flickr CC BY-NC-ND 2.0)Tout simplement. On prend 3 cailloux chacun qu’on arrive à peu près à différencier. Mère Nature étant généreuse on peut prendre aussi d’autres petites choses. Avec une brindille on trace un carré de 3 cases sur 3. Chacun son tour on place un petit caillou dans un case, le premier qui arrive à aligner ses 3 cailloux gagne.

Mini jeu qui sauve la vie #2 : La version 2 du Morpion

Je l’appelle comme ça car je ne me rappelle plus du vrai nom. Et puis si ça se trouve c’est ça le vrai morpion et l’autre d’avant c’est encore autre chose. BREF donc voici la version 2 du Morpion :

C’est absolument la même chose sauf que la partie ne s’arrête pas si chacun a mis ses 3 cailloux sur la grille. On peut alors bouger un de ses petits cailloux sur une case adjacente vide. Le but : le même. Aligner ses 3 cailloux avant l’autre.

Mini jeu qui sauve la vie #3 : Cache-cache des objets

Particulièrement utile si je veux gagner du temps. Je choisis quelques éléments de la nature. Un caillou, une pomme de pin, une algue, une méduse … (oubliez le dernier…). Je montre aux enfants les objets et je les cache. A eux de les retrouver. Par contre évidemment il vaut mieux éviter de prendre des éléments trop banals ou trop petits ou de les cacher trop loin. Si on veut éviter le « j’mennuiiiiie » ce n’est pas pour les faire pleurer non plus…

Mini jeu qui sauve la vie #4 : Je touche quoi

Cailloux pour jouer, photo prise par The Pondering Moose (Flickr CC BY-NC-ND 2.0)Je prends quelques objets : les cailloux, les pommes de pin, les algues, les méduses (ah non pardon… décidément…). Je les mets devant moi. Les enfants les observent et puis ils ferment les yeux. Je leur fais toucher un objet et puis lorsqu’ils rouvrent les yeux ils doivent retrouver ce qu’ils viennent de toucher parmi tous les objets qui leur sont présentés.

Mini jeu qui sauve la vie #5 : Variante du Je touche quoi

Oui je n’ai jamais été très douée avec les noms… Pour la variante c’est facile c’est presque pareil sauf que cette fois ce sont les enfants qui partent chercher leur caillou préféré. Ça n’a pas l’air très passionnant comme activité dit comme ça mais en fait détrompez-vous, un enfant peut passer 20 minutes à choisir un caillou… ça tombe bien c’est ce qu’on cherche à faire.

Une fois qu’ils reviennent, on les laisse explorer chacun leur caillou. La forme, la composition, l’odeur, le goût (peut-être pas le goût en fait)… et puis chacun me donne son caillou. Ensuite je les place devant moi avec plein d’autres cailloux. Les enfants ferment les yeux et ils doivent retrouver leur caillou parmi les autres.

Mini jeu qui sauve la vie #6 : Les mandalas

Mandala nature, photo prise par Waferboard (Flickr CC BY 2.0)C’est tellement à la mode que je suis obligée d’en parler. Le principe est tout simple : chacun fait sa petite décoration en forme de rosace en utilisant les éléments de la nature. Alors je conseille souvent d’accompagner les enfants en leur expliquant qu’il faut éviter de cueillir mais bon en général à l’automne on trouve tellement de choses dans la nature par terre que c’est presque inutile de les embêter avec ça.

Bonus : cette activité peut occuper TRES longtemps.

Mini jeu qui sauve la vie #7 : Les 3 cailloux

Alors encore un nom original pas vrai ?

C’est un petit jeu tout simple. On reprend nos 3 petits cailloux chacun. (Ce qui est bien c’est que ces jeux sont super économes, le même matériel de jeu peut resservir à toutes les activités). On cache les cailloux dans nos mains. Chacun son tour, on essaye de deviner le nombre de cailloux dans la main de l’autre joueur. On peut mettre 0, 1, 2 ou 3 cailloux dans sa main. Quand on trouve le nombre exact, on retire soi-même un petit caillou. But du jeu : être le premier à ne plus avoir de cailloux.

Mini jeu qui sauve la vie #8 : Le lancer de cailloux

En même temps je vous avais prévenus qu’il y aurait beaucoup de cailloux dans l’histoire…

Alors pour lancer des cailloux c’est très simple, il suffit de tracer une cible sur le sol (non on ne prend pas la tête des enfants évidemment) en faisant des cercles de plus en plus gros où chaque cercle représente des points. On se met un peu plus loin avec ses cailloux et on essaye de lancer ses cailloux dans la cible. Celui qui fait le plus de points gagne la partie.

Mini jeu qui sauve la vie #9 : Les Osselets

Un petit peu de difficulté pour le dernier ? Les osselets (qu’on remplace donc par des cailloux) ont la particularité de proposer des petits jeux d’adresse de plus en plus complexes. Ce qui est parfait pour occuper des HEURES. Bon il vaut mieux s’entrainer un peu avant d’oser lancer ce genre de défis à un enfant… question de paraître un peu crédible quand même…

Voici une petite vidéo pour vous donner les différents défis possibles pour ce jeu.

Et pour le petit bonus

Jeu traditionnel africain, photo prise par Christop Rupprecht (Flickr CC BY-SA 2.0)Des liens vers d’autres jeux rapides mais un peu plus longs (on ne sait jamais), inspirés d’autres pays du monde, où on trace des plateaux au sol et où on peut utiliser des éléments de la nature comme pions :

Mon préféré ? Le Zohn Ahl… parce que c’est celui où chacun peut pourrir l’autre sans se retenir.

Bref, vous voyez, pas besoin du sac de Mary Poppins pour se débrouiller en sortie avec les enfants. On est tous des chefs !

Et si vous aussi vous avez une idée encore mieux que Supercalifragilisticexpialidocious, partagez-la moi dans les commentaires !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le kit

d'activités à imprimer