Réutiliser ses jeux de fond de placard : les dominos

Je me baladais sur le net et je me demandais quel article pouvait être vraiment utile à mes chers lecteurs. Et puis je me suis dit qu’on avait tous des jeux dans nos fonds de placards dont on ne savait vraiment pas quoi faire ! Et bien tout n’est pas perdu, grâce à cette nouvelle série d’articles vous allez pouvoir continuer à les utiliser… ouf ! Réutiliser ses jeux c’est tout à fait possible… Et je vous le montre tout de suite avec les dominos !

CariBday, rp_photo _ CC BY-NC-ND 2.0Alors comment trouver de nouvelles règles sympas pour réutiliser ses dominos ? Et bien soit on est fifou et on les créé, soit on s’inspire de règles déjà existantes. Et bien vous allez voir que les jeux traditionnels regorgent de règles différentes à travers le monde. Jouer aux dominos ce n’est pas du tout la même chose en France qu’en Chine ! Et du coup rien de mieux que de découvrir les règles des autres pays pour redonner une nouvelle vie à nos jeux qui prenaient la poussière (il faut bien l’avouer). Dans cet article, je vous montre 5 nouvelles règles pour les dominos. A vous de jouer !

Rappel des règles des dominos

La règle telle qu’on la connait des dominos, la voici :

Mise en place

D’abord on distribue 7 dominos par joueur si on est 2 à jouer, ou 6 par joueur si on est 3 ou 4 à jouer. Ensuite celui qui a le domino le plus fort peut commencer.

Jeu

Chacun son tour, on dépose un domino sur la table à la suite du domino précédent. Ce qui veut dire qu’un des côtés du domino que l’on pose doit avoir le même nombre de points que celui sur la table.

Si je ne peux pas jouer, je « boude », je passe mon tour. Si personne ne peut plus jouer, alors on compte les points (le nombre de points total restant sur les dominos non joués) et celui qui en a le moins gagne la partie.

Il existe plein de variantes des Dominos. Ou l’on doit repiocher au lieu de passer son tour par exemple.

Le saviez-vous ?

Les dominos viennent de Chine, où ils étaient appelés « gupai » (cartes d’os). Ils étaient fabriqués en ivoire ou en os avant d’être en plastique. Le nom de Domino viendrait de l’habit des moines dominicains (blanc avec une cape noire).

Variante 1/ Les dominos cubains

On voyage donc un peu et on atterrit à Cuba ! Les dominos sont là-bas aussi connus que le baseball et on les retrouve dans toutes les fêtes ! Mais aussi dans la rue où il arrive souvent de voir des joueurs jusqu’au bout de la nuit.

Les cubains jouent avec beaucoup de stratégie. Si vous avez la chance de jouer avec eux, vous vous rendrez compte qu’ils sont capables de deviner votre jeu ! Et vous gagnerez difficilement à moins de leur rendre la pareille… Leurs parties sont par contre très animés et il n’est pas rare de voir les joueurs s’engueuler, se fâcher ou finir par en rire.

Mise en place

Là-bas le jeu se joue avec 4 joueurs. On se met par équipe de 2, face à face autour de la table. Chacun pioche 10 dominos qu’il met sur un portant car il ne faut surtout pas que les joueurs voient le jeu des autres !

Pour savoir qui commence, chaque joueur pioche un domino dans la pioche et celui qui a le plus grand nombre de points commence.

Jeu

Le premier domino est super important ! Celui qui le pose indique ainsi à son partenaire les chiffres qu’il a le plus dans son jeu !

Puis on joue comme on a l’habitude, chacun son tour en posant un domino à la suite de l’autre.

Si on ne peut pas jouer, on tape sur la table.

Lorsqu’un joueur a placé tous ses pions, l’équipe adverse compte le nombre de points sur ses dominos restants et les donne à l’équipe gagnante.

Si personne ne peut plus jouer, l’équipe qui totalise le plus de points les donne à l’autre équipe, considérée comme gagnante.

Le but du jeu est donc d’avoir le plus de points.

Le saviez-vous ?

Les cubains donnent des surnoms aux dominos, liés à leur culture populaire ou à la religion. Ceux qui ont un 3 sont appelés Trio de Matamuro, un célèbre groupe de musique cubain. Lorsque l’on croise un double 9, celui-ci est appelé « la gorda » ou « la puerca »… Essayez de deviner la signification…

Variante 2/ Le Kap Tai Shap

Retour cette fois aux origines des dominos, en Chine. Mais là-bas les dominos sont surtout utilisés dans des jeux d’agent. Kap Tai Shap signifie « collecter les 10 » et c’est une des variantes les plus répandues des jeux de dominos chinois.

Au début de la partie, chaque joueur mise dans un pot commun qui sera remporté par le gagnant (utilisez des jetons d’un autre jeu si besoin ! Ou rien du tout si vous préférez).

Mise en place

Une des grosses différences avec notre jeu de domino européen, c’est que les tuiles sont d’abord placées face cachée en un mur de 5 tuiles de haut environ. Je vous passe les détails de la mise en place du mur. Pour cela il faut autant de jeux de dominos que de joueurs. Mais si vous voulez vous pouvez simplifier la mise en place et le but du jeu pour n’utiliser qu’un seul jeu.

Chaque joueur prend deux piles du mur (9 tuiles au total) sauf le premier joueur qui en prend 10.

But du jeu

Avoir dans sa main une paire de dominos (par exemple : 2+3 et 3+2) et 4 autres paires de dominos totalisant chacune 10 ou 20 points (3+2 et 2+3 mais aussi 4+6 et 6+4 etc.). Pour n’utiliser qu’un seul jeu de dominos il vous suffit de modifier le but du jeu en demandant simplement un nombre de paires (par exemple avoir 3 paires dans sa main).

Jeu

A son premier tour, le joueur qui a 10 tuiles se défausse d’une de ses tuiles qu’il pose sur la table.

Puis le joueur suivant décide s’il prend cette tuile ou bien une autre du mur. A la fin de son tour, il se défausse d’une tuile. Et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il y ait un gagnant.

Le saviez-vous ?

Pai Gow Rankings _ Russ _ CC BY-NC-ND 2.0_filesLes dominos chinois sont différents. Ils sont noirs et les points sont de couleur différente, blanche et rouge. Il n’y a pas de 0 et un jeu de domino compte 32 tuiles (au lieu des 28 de nos jeux occidentaux). Chaque domino a une symbolique très précise venant de la tradition chinoise.

Variante 3/ Domino Day

Dominoes _ John Watson _ CC BY-NC 2.0 réutiliser ses jeux de dominosAllons cette fois aux Pays-Bas où chaque année est organisée le Domino Day. Qui n’a jamais tenté de faire des chaines de tuiles de domino puis de les faire tomber jusqu’à la dernière ?

Bon si vous n’avez jamais fait ça, c’est l’occasion !

Les règles ? Pas besoin : vous posez vos dominos sur la tranche la plus étroite, en chaine les uns derrière les autres. Puis vous faites tomber le premier… surtout très important : bien noter le sourire inévitable qui suit !

Le Domino Day est un événement qui a lieu tous les ans à Leeuwarden aux Pays-Bas. Là-bas ils ne rigolent pas ! Ils passent plusieurs mois à construire une fresque avec des dominos de couleur. Et puis le jour J, la télé néérlandaise retransmet l’événement où chaque groupe fait tomber les dominos de sa fresque. Le record ? 4 491 863 dominos tombés en 2009.

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui on ne se contente plus de faire tomber des jolis petites tuiles de couleur, non non. Il existe désormais des records du monde de dominos humain. Oui vous avez bien lu, humains. Alors ils sont accrochés à des matelas, la pratique n’est pas dangereuse. Le record en date est en Chine en 2016 avec 2016 personnes-matelas tombées. Le spectacle a duré presque 15 minutes.

Variante 4/ Le train mexicain

On retraverse le Pacifique et on se retrouve aux Etats-Unis ! Contrairement à son nom, le train mexicain ne se joue pas au Mexique mais aux Etats-Unis. Ce jeu se joue traditionnellement avec 91 tuiles qui vont jusqu’au double 12 mais vous pouvez vous inspirer des règles pour réutiliser votre jeu de 28 tuiles traditionnel.

Mise en place : chaque joueur prend 12 dominos (avec 28 tuiles on peut conserver la règle de 7 dominos chacun) et les garde cachées aux autres joueurs. Mettez la gare (le double le plus grand du jeu, donc probablement le double 6 pour vous) au centre de la table.

But du jeu

Se débarrasser de tous ses dominos, ou au moins de ses dominos avec le plus de points. Celui qui comptabilisera le moins de points restants dans son jeu gagne la partie.

Jeu

Dominoes _ Jax House _ CC BY-SA 2.0_files réutiliser ses jeux de dominosChacun son tour, les joueurs placent un domino à partir de la gare centrale. Le premier domino doit donc obligatoirement comporter le chiffre 6 (ou 12 dans la version originale). Si le joueur n’a pas de domino avec le bon chiffre il pioche et passe son tour. On appelle ces dominos les moteurs. Les moteurs sont placés autour des gares et vers le joueur qui joue mais pas obligatoirement aux extrémités du domino de la gare. Ensuite les joueurs rajoutent des dominos à leur moteur mais ne touchent surtout pas aux alignements des autres. Ils forment ainsi leur train personnel.

Si un joueur le souhaite, il peut ensuite mettre un nouveau moteur pour démarrer un autre train que le sien. Ce train est appelé train mexicain et il peut être complété par tous les joueurs. Il doit alors marquer ce domino (en déposant un pion dessus par exemple) pour signifier que c’est un train mexicain.

Un joueur qui ne peut pas jouer pioche. S’il ne peut pas jouer le pion pioché il doit alors poser un marqueur sur son train personnel qui devient alors un train mexicain qui peut donc être complété par tout le monde. Dès qu’il rejouera sur son train personnel, il enlèvera le marqueur et celui-ci ne pourra plus être complété par les autres jusqu’à la remise du marqueur.

Variante 5/ Le Bingo

Alors non ce n’est pas le jeu de loto hyper connu ! Le Bingo avec les dominos c’est encore un autre type de jeux qu’on pourrait apparenter à un jeu de cartes… du genre tarot ou belote, mais avec des dominos. Il était très populaire au 19e siècle.

Mise en place

Ce jeu se joue à deux joueurs uniquement. Chacun prend 7 tuiles. Le reste constitue la pioche. Le premier joueur retourne une des tuiles de la pioche et choisit une des valeurs. Celle-ci sera l’atout. Toutes les autres tuiles qui ont cette valeur sont désormais des atouts (il y en a 7 au total). Le domino retourné reste à part jusqu’à la fin du jeu.

But du jeu

Remporter tous les plis.

Jeu

A chaque tour, les joueurs posent une tuile chacun. Le premier joueur puis le deuxième. 4 cas peuvent survenir :

  • Un des dominos est blanc (sans aucun point), c’est le plus fort, celui qui le pose ramasse les deux tuiles
  • Un des dominos est un atout, celui qui l’a posé ramasse les deux tuiles
  • Les dominos ont un chiffre commun, l’autre chiffre qui est le plus fort est alors le domino le plus fort, celui qui l’a posé ramasse les deux tuiles
  • Aucun domino n’est un atout ou n’a de face semblable à l’autre, c’est celui qui a joué en premier qui ramasse les deux tuiles.

Chacun reprend alors une tuile à la pioche. Le vainqueur devient le nouveau premier joueur du tour suivant. Et on recommence.

Au bout de 7 plis, il reste un domino au talon. Celui qui a gagné le dernier pli prend le domino qui avait été retourné au départ pour indiquer l’atout. Et l’autre celui du talon. Les règles changent désormais pour le deuxième joueur. Il a obligation de jouer s’il le peut, de l’atout si le premier joueur en a posé, ou bien de jouer un domino qui a une face commune avec le domino posé par le premier joueur.

Fin du jeu : quand toutes les tuiles ont été jouées on compte les points des plis qu’on a gagnés. Compter est assez compliqué :

  • Pour chaque pli avec un atout : le total des points
  • Pour chaque autre pli : 3 points
  • Et en plus pour chaque domino atout seul : le nombre de points de l’autre extrémité

Et voilà donc 5 nouvelles règles complètement différentes pour dépoussiérer les dominos de vos placards et en même temps voyager en jeux ! Il existe encore beaucoup de variantes possibles et d’autres traditions qui viennent d’ailleurs.

Et vous, avec quelle règle est-ce que vous jouez aux dominos d’habitude ?

Bientôt un nouvel article pour savoir comment réutiliser ses jeux de fond de placard. Dites-moi en commentaires ceux pour lesquels vous aimeriez avoir de nouvelles règles !

Et si vous êtes carrément insatiables en besoin de nouvelles idées de jeux, n’oubliez pas d’aller jeter un coup d’œil à mon défi de 30 jours 30 jeux 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement 5 grands jeux

à imprimer