5 idées pour créer des jeux de géographie

Vous aimeriez créer un jeu pour faire découvrir le monde ? Idée géniale, moi aussi j’aimerais faire ça. Mais voilà sous quelle forme ? Quelles sont les formats de jeux possibles pour créer des jeux de géographie ? J’ai la thématique : les pays, les drapeaux, les capitales… mais je n’ai pas forcément les idées pour que mon jeu soit vraiment un jeu, qu’il soit intéressant et original. Comment trouver l’inspiration ? Voici le premier article d’une série d’articles sur les mécaniques de jeux possibles selon la thématique culturelle choisie. Et pour ce premier… la géographie !

En étudiant les jeux déjà disponibles dans le commerce, on peut voir ce qui existe déjà comme mécaniques de jeux pour les jeux de géographie et pourquoi pas s’en inspirer. Ou mieux… les dépasser pour créer quelque chose de nouveau et d’original . Suivez la guide !

1/ Créer des jeux de géographie par le puzzle

Du puzzle tout simple…

Créer des jeux de géographie par le puzzle
Image par 8992438 de Pixabay

Ah la traditionnelle carte du monde… Plutôt facile de la dériver en puzzle. Il suffit de la faire imprimer en puzzle sur un site spécialisé et vous avez votre premier jeu.

Mais vous pouvez aussi utiliser le format de puzzle pour d’autres thématiques selon ce que vous avez choisi : les drapeaux par exemple. Ou encore vous focaliser sur un continent en particulier comme l’Afrique ou l’Asie, en prenant soin de mettre les noms des pays ! La concentration fera apprendre la localisation des différents pays sur la carte.

Ou encore faire des puzzles à partir de photos de monuments…Laissez libre cours à votre imagination !

… au puzzle à énigmes

Oui, j’ai vu beaucoup de puzzle cartes du monde. Mais j’ai aussi vu des puzzles plus particuliers. Notamment un où il fallait replacer des pièces de pays au bon endroit sur un fond de carte mais où le nom n’était pas inscrit ! Il fallait se repérer selon la forme de la pièce (comme un puzzle) et selon les spécialités inscrites sur cette pièce qui représentaient le pays.

Par exemple : pour la France vous n’auriez pas vu « France » mais un dessin de baguette, un autre de vin rouge… etc.

C’était très intéressant comme variante. Ça m’a donné des idées de dérivation de puzzle. On pourrait mettre les monuments les plus populaires de chaque pays. Ou des faits historiques

En fait ce qu’il faut retenir ici c’est qu’on peut utiliser la mécanique du puzzle (une pièce à encastrer dans une autre en se repérant grâce aux indices de couleurs et de forme) dans sa plus grande simplicité. Ou en l’intégrant à un autre type de mécaniques, comme l’énigme (chercher la réponse à une question). Et ainsi complexifier le principe du puzzle.

Pour retrouver le jeu en question, c’est par ici : A la découverte du monde

2/ Créer des jeux de géographie par le traditionnel quizz

Du quizz à points…

Comme les puzzles, il existe beaucoup de jeux de géographie basé sur le quizz. Vous savez, ce jeu de questions-réponses, où plus on répond correctement à des questions et plus on gagne de points

… au quizz à plateau « tour du monde »…

Alors j’ai vu aussi des jeux qui combinaient le quizz au jeu de plateau. Au lieu d’obtenir des points, on fait avancer son pion et le premier qui a atteint la case Arrivée a gagné.

Voici un exemple de ce genre de jeux : Il était une fois… les explorateurs

… au quizz narratif

Alors heureusement il est possible de dépasser tout ça, parce que c’est un peu « vieille école ». Genre c’est bon on en a déjà vu mille fois des quizz, on peut faire n’importe quelle thématique dessus.

Heureusement pas besoin de complètement jeter à la poubelle le format du quizz. Pourquoi ne pas le transformer et le rendre légèrement plus intéressant ?

Je propose l’exemple du quizz narratif. On va toujours répondre à des questions et avancer si on a la bonne réponse… MAIS cette fois on divise les questions selon des « thématiques ».

C’est le joueur qui va choisir sa thématique selon l’emplacement où il est. Je m’explique : imaginez un plateau carte du monde (encore ?? oui oui je continue) mais le pion se déplace d’un continent à un autre. Et selon le continent où il se trouve, il doit répondre à des questions qui concernent ce continent.

Ou encore mieux ! Le joueur choisit ses questions selon le moment où il se trouve dans son histoire ! Imaginez un voyage d’explorateurs et les questions sont un peu comme des événements où le joueur devra répondre juste pour continuer à explorer ?

Vous avez vu, tout est dans la narration… ça paraît excitant dit comme ça (non ?) mais au fond ce sont juste des quizz…

3/ Créer des jeux de géographie par les énigmes

Les énigmes simples

Créer des jeux de géographie par les énigmes
Image par Anemone123 de Pixabay

« Top ! Je suis un pays occidental. On me surnomme l’Hexagone et je suis entouré de 6 autres pays. Mon nom est tiré d’un ancien peuple germanique venu de l’est… Je suis, je suis ??? ». Bon si vous avez reconnu la France c’est bien, si vous avez reconnu Questions pour un champion, c’est encore mieux.

Les énigmes sont comme des mystères à résoudre, et ce grâce à des indices. Et comme tout mystère, le plus simple est le… texte à trous ! Tadaaa. Les indices sont en fait dans la phrase à compléter. Ici pour la France, nous avons le fait qu’elle est entourée de 6 pays mais surtout c’est le surnom qui peut mettre sur la bonne voie : l’Hexagone.

Au plus rapide de trouver la bonne réponse et de gagner des points.

Il existe des variantes au « texte à trous ». Comme par exemple donner des indices très précis : le drapeau, le nom de la capitale, et ainsi resituer les pays un par un. C’est le cas du jeu des Pays du monde.

Pour le retrouver : Les pays du monde

Les énigmes pour remplir un objectif

On peut imaginer créer des jeux de géographie avec des énigmes plus complexes que le texte à trou. Dans le texte à trous, l’objectif c’est la bonne réponse et après on passe à autre chose. Oui voilà mais on peut aussi aller beaucoup plus loin et tranquillement aller du côté des escape games.

Ce sont aussi des jeux à énigmes. Ça peut faire un peu peur de se dire qu’on va créer un escape game. Mais et si c’était simplement une variante du texte à trous, plus complexe ? Par exemple il faut d’abord retrouver le texte à trous avant de le compléter, et donc le cacher. Ou alors, une fois trouvé, il est impossible de le déchiffrer sans replacer les mots dans l’ordre. Ou alors il faut utiliser d’autres indices présents dans la pièce pour décoder le texte à trous qui est d’abord dans une langue inconnue… Bref vous n’êtes limités que par votre imagination (et votre envie de faire souffrir votre public avant qu’il ne trouve la réponse… pour son plus grand bonheur bien sûr )

4/ Créer des jeux de géographie par le challenge

Utiliser les 5 sens

Challenger votre public, voilà qui va fortement le motiver ! Et notamment en leur faisant deviner des choses qu’ils savent et les mettre au défi de retrouver de quoi il s’agit !

Découvrir les pays du monde, c’est d’abord découvrir leurs cultures, les traditions et habitudes de leurs habitants, leur patrimoine, leurs paysages. Et pour cela, quoi de mieux que d’utiliser les 5 sens ?

J’ai vu beaucoup de structures comme les centres aérés ou les écoles qui font régulièrement une thématique sur un pays. Et ils utilisent alors des jeux qui font appel aux 5 sens. Par exemple, faire goûter les plats traditionnels d’un pays. Faire sentir les ingrédients et devoir les deviner, avant de préparer le plat en question par exemple.

Utiliser la vitesse, la mémorisation, l’observation

Le challenge va encore plus loin. On peut utiliser les 5 sens et complexifier le défi en rajoutant de la vitesse, ou de la mémorisation. Par exemple : mettre deux équipes en compétition pour rajouter du piment.

Mais il est possible aussi de challenger sans compétition : être challengé face à soi-même. Comme dans un jeu où on doit faire appel à ses capacités d’observation ou de déduction, ou encore de logique, ou bien de mémorisation. C’est le cas des jeux qui donnent des listes de choses à retenir et où il faut toutes les énumérer pour gagner. Ou bien des traditionnels « Où est Charlie ? » qui font appel à l’observation. Ces jeux sont extrêmement motivants.

On peut s’en inspirer pour créer des jeux de géographie. Imaginez un jeu où il faut chercher des détails sur une photo prise quelque part dans le monde. Ou encore un jeu où on va énumérer les caractéristiques d’un pays et où il faudra les relister entièrement sans se tromper pour gagner ?

Pour les jeux sur la géographie déjà existants avec du challenge, il y a par exemple le jeu Brainbox Voyage autour du monde.

5/ Créer des jeux de géographie sans faire apprendre la géographie !

Détourner des jeux

Créer des jeux de géographie en détournant des jeux
Image par Gianni Crestani de Pixabay

Et si vous êtes comme moi, c’est possible que tous ces jeux vous les trouviez un chouilla trop axés sur la pédagogie. C’est très bien mais moi je préfère faire découvrir sans forcément obliger à apprendre derrière. Les joueurs sont simplement immergés dans une thématique et ils retiendront bien ce qu’ils retiendront.

Comme par exemple Les aventuriers du rail. Pour gagner à ce jeu, il faut assembler des trains de sa couleur sur un certain itinéraire. Rien à voir avec des questions-réponses sur la géographie vous allez me dire. Mais pourtant on parle bien un peu de géographie, puisqu’il faut s’arrêter dans des gares, vous me voyez venir, des gares portant le nom des villes de l’Europe. Voilà c’est tout simple mais c’est un bon exemple.

Pour le retrouver : Les aventuriers du rail

Pour faire ce genre de jeux on peut tout simplement détourner des jeux qui n’ont pas d’objectif pédagogique. Et puis je change la thématique et les éléments pour y mettre ceux qui m’intéressent.

On peut donc utiliser des jeux tout faits, et puis plaquer la thématique de notre choix. Ce n’est pas très game design puisqu’on ne créé pas de jeux. Mais c’est très pratique pour faire découvrir une thématique à un public ou à des enfants et qu’ils s’amusent vraiment puisqu’on aura eu soin au départ de choisir un jeu qui est assez fun à nos yeux.

Détourner du matériel

Dans le même genre mais complètement à l’inverse, on peut créer un jeu pédagogique et s’aider du matériel qu’on a à disposition.

Par exemple pour la géographie, je vais prendre tout ce qui me fait penser à ma thématique de découverte des pays du monde : la carte du monde, le globe, des photos de drapeaux, des photos de lieux. Et à partir de ça je vais imaginer des règles de jeu toutes nouvelles en faisant des liens avec tout ce matériel.

Comme ça à la volée sans trop réfléchir : faire tourner le globe et s’arrêter sur une destination puis à l’aide de photo-langage, faire deviner le pays sans parler.

Voilà donc quelques idées pour créer des jeux de géographie en s’inspirant des mécaniques des jeux déjà existants ou en essayant de les dépasser un peu . Rendez-vous pour un prochain article sur les mécaniques de jeux d’Histoire !

Vous avez déjà créé votre propre jeu ? Ecrivez-moi dans les commentaires les règles que vous avez utilisées !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le livret 

d'activités et d'autres contenus  

en vous inscrivant à la newsletter !

%d blogueurs aiment cette page :