30 jours 30 jeux : le Patolli des Aztèques

Et voilà un des jeux les plus anciens du continent américain ! Le patolli.

C’était le jeu préféré des Aztèques.

Il date d’au moins 2000 ans.

Avant il avait une signification religieuse car avant de commencer les joueurs faisaient des promesses à un de leurs dieux en frottant dans leurs mains les haricots rouges qui leur servaient de dés. Patolli signifie d’ailleurs « haricot rouge » dans la langue des Aztèques. Ce jeu a plus ou moins disparu avec l’arrivée des Européens sur le continent américain. Du coup on a du mal à retrouver les règles exactes. On sait que les amérindiens faisaient des paris avec ce jeu. Ici je vous en donne une version possible, sans paris.

On peut y jouer de 2 à 4 joueurs.

Mise en place

Le plateau est en forme de croix comme ça. Il fait 52 cases, disposées comme ça. Et il est vide au début. Certaines cases sont colorées, comme celles du centre. Et celles des extrémités de la croix. Chaque joueur possède 6 pions. Et un dé à 6 faces. Le but du jeu est d’avoir fait parcourir les 52 cases du plateau à ses 6 pions le premier. Un peu comme les petits chevaux en fait !

Plateau du jeu Patolli

Comment on joue

Pour faire rentrer un pion sur le plateau il faut faire un 1. Et on commence sur une des cases au centre de la croix. Par exemple là le joueur bleu commence sur cette case. Il commencera toujours sur cette case pour rentrer ses pions.

On se déplace ensuite le long de la croix dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à revenir à la case de départ, en faisant le bon chiffre au dé.

Une fois à la case de départ, le pion est retiré du plateau.

Chacun son tour, on tire les dés et on avance un pion du nombre indiqué par le dé. Là c’est le bleu clair qui rentre un pion. Puis le bleu foncé.

Ensuite bleu clair déplace son pion de 4 cases en suivant le parcours.

Les cases arrondies permettent de rejouer. Par exemple là bleu clair a fait 2, il tombe sur une des cases orange arrondies. Alors il relance le dé, fait 3 et avance le même pion de 3 cases.

Maintenant une petite particularité. Je mets un pion bleu foncé ici pour montrer. On peut dépasser un autre pion. Là le pion bleu foncé fait 3 il peut dépasser l’autre pion bleu foncé.

Mais en revanche on ne peut pas occuper la même case. Si un pion arrive sur la case d’un pion de la même couleur alors il avance à nouveau du même nombre de cases. Par exemple là bleu foncé fait 2, il tombe donc sur un compagnon bleu foncé lui aussi. Alors il ravance de 2 cases encore. Mais si un pion arrive sur un pion adverse comme c’est le cas de bleu clair qui fait 6 et qui arrive sur bleu foncé, alors bleu foncé sort du plateau et devra recommencer tout le trajet, comme aux petits chevaux.

Et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il y ait un joueur qui ait réussi à sortir tous ses pions du plateau.

Merci de m’avoir suivie et maintenant c’est à vous de jouer !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le kit

d'activités à imprimer