30 jours 30 jeux : le jeu royal d’Ur

Voici encore un très très vieux jeu. Le jeu royal d’Ur. Il a été découvert par des archéologues dans les tombes royales de la ville d’Ur. Il date d’au moins 4500 ans ! Les règles n’ont pas été retrouvées mais certains indices comme la forme du plateau nous permettent de les reconstituer à peu près. Je vais vous présenter une version possible.

Il se joue à 2 joueurs.

Mise en place

Le plateau est un peu particulier, il est de cette forme-là… avec des cases.

Il est vide au début du jeu.

Il y a un côté du plateau réservé à chacun des joueurs. Là pour le joueur 1 et là pour le joueur 2. Et sur les cases du milieu les deux joueurs peuvent passer.

Chaque joueur possède 10 jetons. Sur chaque jeton, une des faces est vide et l’autre possède un point blanc. On prend aussi un dé à 6 faces. Le but est de capturer tous les jetons de l’autre joueur.

Comment on joue

Les pions oranges entreront par cette case et se déplaceront au fur et à mesure de cette manière, jusqu’aux cases d’arrivée de leur camp. Une fois qu’ils y seront, ils retournent leur pion de manière à voir le point blanc. Ils deviennent alors des supers guerriers et reviennent sur leurs pas occuper la bande du milieu. Une fois là ils peuvent alors se déplacer comme bon leur semble en restant sur cette bande.

Pareil pour les pions bleus, ils rentrent par ici et se déplaceront de cette manière jusqu’aux cases d’arrivée de leur camp. Ils se retournent ensuite et repartent sur la bande du milieu.

Déplacements pions jeu royal d'UrChacun leur tour, les joueurs tirent le dé et choisissent un pion à avancer. Ici par exemple, le joueur bleu décide de rentrer un pion de son camp sur le plateau sur la troisième case.

Puis le pion orange rentre aussi un de ses pions après avoir fait un 2.

C’est ensuite au tour du joueur bleu qui déplace un pion de 5 cases.

Leur but est d’arriver aux cases d’arrivé de leur camp. Pour cela le chiffre tiré au dé doit être exact pour tomber sur l’une des deux cases. Ici pour le bleu, il doit faire soit un 3 soit un 4. Une fois arrivé sur l’une de ces deux cases, il retourne son pion qui est maintenant un super guerrier avec la face avec un point blanc. Il peut alors retourner en arrière et aller sur la bande du milieu et se déplacer dans la direction qu’il veut, vers la gauche ou vers la droite.

On peut faire rentrer un pion quand on veut sur le plateau. Là c’est le joueur orange qui choisit de rentrer un nouveau pion après avoir fait un 1.

Puis le joueur bleu qui rentre aussi un nouveau pion en faisant un 4.

Pour éliminer un pion adverse c’est un peu particulier. Il faut emmener des prisonniers dans les cases d’arrivée. Pour cela il faut les capturer. Par exemple ici le joueur orange a fait 2. Il peut se mettre par-dessus le pion bleu. Il forme une pile. Ainsi il peut continuer à avancer en emmenant son prisonnier avec lui, et peut-être en capturer d’autres sur la route s’il a de la chance.

Par contre manque de bol pour lui, le joueur bleu a fait un 4 et décide de rentrer un nouveau pion sur le plateau qui va directement capturer le pion orange qui a emprisonné le pion bleu. C’est donc maintenant le pion bleu qui a capturé la pile. C’est lui qui peut maintenant avancer cette pile. Par exemple là il a fait 2. Il choisit d’avancer sa pile avec ses prisonniers. En faisant cela il a deux choix, soit il avance toute la pile, soit il décide de la diviser et de laisser derrière lui son autre pion bleu qu’il avait libéré.

Ensuite il pourra avancer jusqu’aux cases d’arrivée de son camp. En faisant un chiffre exact, ici un 5 ou un 6 par exemple. Puis il élimine définitivement les prisonniers orange et se retourne lui-même pour faire apparaitre le point blanc qui signifie que désormais sur la bande du milieu il peut bouger dans toutes les directions et devient ainsi beaucoup plus dangereux pour son adversaire.

Coup spécial jeu royal d'UrCar par exemple là s’il y a une pile, il peut tout à fait la capturer en faisant marche arrière. Une fois que c’est fait, il doit en revanche absolument se diriger vers les cases d’arrivée pour éliminer les prisonniers. Et là dans l’exemple il a aussi emmené avec lui un autre pion bleu, qui une fois sur place se retourne aussi et tous deux pourront repartir sur la bande du milieu pour essayer de capturer d’autres adversaires.

Jusqu’à ce que l’un des joueurs n’ait plus de pion soit car ils sont tous éliminés et sortis du plateau, soit parce qu’ils sont tous capturés et qu’il ne peut plus en bouger.

Merci de m’avoir suivie et maintenant c’est à vous de jouer !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comments

  1. Je découvre ce jeu et bonne culture générale pour moi grâce à l’historique. Mais j’ai l’impression que ça va être aussi simple pour jouer 😀
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement 5 grands jeux

à imprimer