Pourquoi nos ados aiment-ils autant les jeux vidéo ?

manette de jeux vidéo, photo de Yann Gar (CC BY-SA 2.0)L’autre jour, un de mes collègues m’a dit quelque chose qui a fait « ting » dans ma tête. On lui avait posé une question qui était « quel est le jeu qui t’a le plus marqué dans la vie ? ». Il a répondu « Zelda » et quand on lui a demandé pourquoi, il a dit « parce que ce jeu m’a aidé à lire. ». Alors voilà qui m’a bien inspirée pour écrire un article sur ce que les jeux vidéo nous apportent dans la vie et pourquoi ils sont tant aimés par nos ados.

Car oui pour beaucoup les jeux vidéo sont une bête noire ! Moi-même j’ai détesté mon copain lorsqu’il passait ses journées devant ses jeux. Un vrai adolescent ! D’ailleurs on en parle ou pas ? Pourquoi est-ce que les adolescents aiment tant les jeux vidéo ? Petit indice, c’est une question de sociabilité… je vous en dis plus dans l’article ! Mais donc alors les jeux vidéo… bien ou pas bien ?

Petit retour sur les grandes polémiques liées aux jeux vidéo…

Jeux vidéo et santé

Quand j’étais gamine je n’avais pas le droit de jouer aux jeux vidéo. Manque de bol pour moi, j’avais des lunettes… baaaa quel mot atroce. J’ai toujours des lunettes et je le vis très bien mais oui quand j’étais petite mes parents me disaient toujours que rester devant l’écran c’est pas bien.

Et ils avaient raison ! Une des plus grosses polémiques sur les jeux vidéo ce sont leurs effets sur la santé. Jouez et vous deviendrez épileptiques… vous perdrez la vue, vous serez obèses… On les a tous eus !

Alors…

Les jeux vidéo rendent-ils obèses ?

Alors oui c’est vrai ce n’est pas le meilleur moyen de faire du sport. Mais détrompez-vous aujourd’hui la variété des jeux vidéo fait que l’on ne peut plus leur reprocher l’obésité croissante de notre société. Si vous ne voyez pas, jouez à Just Dance et vous comprendrez… De même que la Wii Sport, un des jeux les plus achetés sur le marché français. Après quelques parties en famille revenez me voir si vous n’avez pas une goutte de transpiration sous les aisselles… à moins de se déshydrater à fond avant de jouer on ne me la fera pas…

Peut-on devenir aveugle en jouant trop ?

effet yeux jeux vidéo, photo de Helga Birna Jónasdóttir (CC BY 2.0)Je ne crois pas non… alors ce n’est pas non plus tout à fait faux. Parce que rester des heures devant un écran, si vous n’avez pas de petits picotis (voire carrément un écran noir (ou blanc c’est au choix) devant les yeux) ce n’est pas normal. Figer les yeux dans la même position pendant trop longtemps n’est franchement pas conseillé par la médecine moderne.

En revanche il y a eu des études sur les conséquences de certains jeux sur la vue. Et là vous n’allez pas me croire. Certains types de jeux (les jeux d’action surtout) permettraient d’améliorer certaines aptitudes visuelles, comme être capable d’analyser plusieurs données en même temps et plus rapidement.

Mais je maintiens quand même, se scotcher devant un écran ça fait mal. Si certaines aptitudes peuvent être améliorés en revanche le manque de mouvement des yeux et de passage entre les différentes focales (près / loin / près…) n’est vraiment pas bon. Et on est encore loin de connaître tous les effets, bons ou mauvais, des écrans sur nos yeux. Mais ils ne sont pas tous mauvais on dirait…

Jeux vidéo et développement personnel

En parlant de jeux d’action… souvent les jeux vidéo sont associés à la violence ! Je l’ai beaucoup entendue celle-là aussi. Je reviens donc un peu sur les effets des jeux sur la personnalité du joueur.

Est-ce qu’on devient violent avec certains jeux  ?

ados jeux vidéo de tir, photo de Alain Bachellier (CC BY-NC-ND 2.0)Aaaaaa la grande question. Personnellement je déteste cordialement les jeux vidéo de tirs ou qui s’y rapportent. Non pas à cause de la violence, du sang et tout ça non mais parce que j’ai tendance à trop m’imaginer à la place du personnage et quand on me tire dessus j’aime pas. Mais je connais des gens qui y jouent, qui sont de véritables moutons et qui sont toujours restés de doux agneaux. Par expérience je dirais donc que non les jeux vidéo ne rendent pas une personne plus violente qu’elle ne l’était auparavant.

La seule démonstration de violence que j’ai eue pour un jeu vidéo c’est quand je jette la manette par terre à force de perdre face à un boss. Ou quand j’insulte ma télé… Ok ça arrive. Mais bon quelque part quand j’étais au collège et que je n’arrivais pas à résoudre un problème de maths j’avais à peu près les mêmes réactions. Est-ce que pour autant on a déjà entendu dire que les maths rendaient violent ? Non. Est-ce que depuis que je joue aux jeux vidéo j’ai changé de personnalité ? Non a priori je suis restée la même : j’insulte toujours les objets.

Si les jeux vidéo peuvent rendre violent, c’est pour moi non pas une question par rapport au jeu, mais bien par rapport à la personnalité du joueur. Si c’est quelqu’un comme moi oui on peut entendre quelques jurons de temps en temps. Pour moi c’est une question d’être influençable ou pas mais ce sont des choses qui n’ont donc plus rien à voir avec l’activité réalisée tant qu’elle est réalisée dans de bonnes conditions et à bonne dose.

A l’inverse, les jeux vidéo ont aussi des effets bénéfiques

Et cela a été largement prouvé de nombreuses fois. On utilise même les jeux vidéo aujourd’hui pour développer certaines capacités comme la confiance en soi, l’estime de soi

Pourquoi ? Parce que c’est le mode du jeu qui veut ça. Un jeu, vidéo ou pas, ce sont des objectifs à atteindre, des missions, mais qui sont complètement déconnectées de la réalité. Ce qui veut dire que le fait de jouer n’a pas de conséquences sur la vie du joueur. A part sur son humeur et sur sa personnalité. Un joueur qui perd beaucoup, perd un peu confiance en lui et se sent « nul ». D’ailleurs ça m’arrive souvent. A l’inverse quand on réussit, quand on gagne, on se sent tout d’un coup capable de soulever des pyramides.

Et les jeux vidéos sont d’ailleurs très bien faits pour ça. Souvent ils s’adaptent selon le niveau du joueur ce qui fait qu’il a l’impression que c’est dur mais pas irréalisable. Et il finit par gagner, parfois avec beaucoup d’acharnement mais du coup on voit bien aussi le côté positif que le jeu peut avoir sur le travail de la motivation. En soi, ils sont quand même très doués les concepteurs…

Jeux vidéo et sociabilité

Ah… on en parle ou pas ?

Est-ce que les jeux vidéo rendent solitaire ?

NON. Voilà j’ai tout dit.

Bon ok je développe un peu. En fait on ne peut pas blâmer les jeux vidéo plus que le cinéma. Vous allez me dire oui mais au cinéma on peut y aller à plusieurs. Je vous réponds, et tout le monde me voit venir, oui mais aux jeux vidéo on peut jouer à plusieurs. Oui c’est vrai maintenant il y a pléthore de jeux et beaucoup se jouent à plusieurs.

Mais qu’en est-il de ces jeux où on ne peut jouer que tout seul face à l’écran ? Bah c’est pareil en fait. Moi il y a un truc que j’adore faire c’est partager. Et jouer c’est aussi parfois développer un personnage, améliorer son niveau, essayer des stratégies nouvelles. Et rien de mieux que de le faire en partageant avec un autre joueur, qui ne va pas faire que regarder mais également conseiller ou même montrer. On les voit les ados se regrouper à plusieurs dans la chambre, on ne sait pas toujours ce qu’ils font mais c’est à peu près la même chose. C’est pour ça que je dis qu’on ne peut pas blâmer les jeux plus que le cinéma…

Oui mais moi mon enfant il joue tout seul

J’ai oublié de parler des jeux en ligne. Déjà avant de paniquer il faut regarder à quoi il joue, s’intéresser un peu. C’est souvent rassurant. Les jeux en ligne sont des jeux vidéo où le joueur est face à son écran mais joue avec d’autres joueurs représentés par des personnages qui évoluent avec le sien sur son écran et qui sont eux aussi seuls chez eux. Alors oui ce sont des relations virtuelles, rien à voir avec un ami à qui on parle et qu’on connait bien ou avec la famille on est d’accord mais c’est une forme de sociabilité tout de même. Après tout on partage la même mission, le même objectif, on fait appel à certains canaux de communication, au travail de groupe… bref c’est une forme de sociabilité.

Et si ce n’est rien de tout ça ? Et bien je dirais juste qu’on a tous besoin de moments à soi. L’important c’est de bien équilibrer car il peut être addictif. Mais je maintiens que le jeu vidéo ne tue pas nécessairement la sociabilité.

Alors pourquoi les ados aiment tant les jeux vidéo ?

Est-ce que vous avez joué à la dinette ? Aux Lego peut-être ? Ou à la pâte à modeler ? Et est-ce que vous jouez toujours à la dinette, aux Lego ou à la pâte à modeler ? Si vous êtes comme moi, pris par le travail, la famille et toutes ces « choses sérieuses » j’imagine que non. Alors oui on joue avec nos enfants ok vous m’avez bien eue mais entre adultes ? Moi je ne joue plus à la dinette entre adultes… je joue à faire un vrai pique-nique que je vais réellement manger et qui n’est pas en plastique fluo…

Quel est le lien ? J’y viens. C’est juste qu’on a tous nos périodes dans la vie, qui de façon générale se ressemblent un peu pour tout le monde. Vos ados aussi. Et qu’est-ce qui caractérise la vie d’un ado ? Les copains, le lycée, les adultes chiants, les copains, les copains… et surtout les copains. Bref un ado c’est HYPER social. On n’y croit pas tous les jours, surtout quand il s’enferme dans sa chambre dès qu’il est rentré mais la plupart de la journée un ado est constamment au contact de gens.

Nous aussi au boulot par exemple, mais on ne passe pas notre temps à parler, tchatcher comme les ados le font. Quand on rentre à la maison nous aussi on a envie de calme, de petit bonheur familial et qu’on nous fiche la paix. Pareil pour tout le monde en fait. Un ado ça a besoin de vie sociale et à côté, de très grandes paix. En fait il paraitrait que plus on est mobilisé socialement plus on a besoin de moments d’exclusion intense.

Alors est-ce qu’il va un jour s’arrêter de jouer autant ? Oui a priori… tout comme on a arrêté la dinette… parce qu’on passe à d’autres choses. Après il y a des vocations et des passions qui ne se freinent pas mais globalement chacun tourne une page à un moment ou un autre.

adulte jouant jeux vidéo, photo de Marco Verch (CC BY 2.0)

Jeux vidéo et apprentissage

Et la plus grande polémique de toutes. Mais les jeux vidéo en fait… est-ce que ça serait pas totalement inutile ?

Est-ce que je deviens idiot à force de trop jouer ?

Celle-là on la pose souvent… Les jeux vidéo ont la mauvaise réputation d’être abrutissants. De rendre débile… Moi je n’y crois pas du tout. Des études ont même montré que les jeux vidéo avaient un impact positif sur la croissance du cerveau. Je suis un peu sceptique pour certaines d’entre elles mais en revanche je suis totalement d’accord pour dire que les jeux vidéo ont des atouts indéniables.

Certains permettent de développer des compétences comme la logique, la résolution de problèmes être capable de traiter les informations plus vite, se repérer dans l’espace… Bien plus que les jeux traditionnels d’ailleurs car le mode de jeu basé sur l’immersion vidéo et l’accomplissement de missions fait vraiment toute la différence. Et attention par contre j’adore les jeux traditionnels mais chaque forme de jeu a ses avantages à explorer.

Qu’est-ce qu’on peut apprendre encore avec les jeux vidéo ?

enfants jouant ensemble jeux vidéoBeaucoup d’autres choses. Au-delà de savoirs-être on peut aussi développer des savoirs et des savoirs-faire. Les jeux vidéo sont de plus en plus utilisés dans l’apprentissage car ils ont l’avantage de savoir motiver ceux qui y jouent. Que ce soit dans les classes, dans les institutions culturelles ou même dans les entreprises, on fait de plus en plus appel au jeu pour former, pour apprendre ou encore pour sensibiliser. C’est un des plus grands points forts du jeu… sa capacité à motiver et à susciter la curiosité. Est-ce que ça marche ? C’est un tout autre débat que je développerai une prochaine fois c’est promis.

Merci d’avoir lu cet article et je vous donne rendez-vous très bientôt pour d’autres lectures sur le thème des jeux vidéo ! Partagez-moi vos expériences de jeux vidéo que vous avez eues avec vos enfants ou vos classes dans les commentaires

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le kit

d'activités à imprimer