Comment parler d’art aux enfants : le livre

Et je vois d’ici les mines sceptiques… après tout il faudrait se décider ! Pour les parents ou pour les enfants ? Ah mais c’est là que je vais vous étonner ! Grâce à ce livre, c’est parents ET enfants qui vont en profiter.

En fait ce livre il existe depuis trèèèèès longtemps. Il date de…tenez-vous bien… 2002 ! Mais vous savez quoi ? C’est le seul et ça a toujours été le seul avec cette démarche… Enfin pas tout à fait… il y a bien des thèses qui traitent du sujet mais (et ça reste entre nous) celles-là on n’a pas forcément envie de se les farcir !

Donc c’est parti je vous présente (très très rapidement promis) Comment parler d’art aux enfants, un livre qui parle d’art mais attention pas en mode vieux bouquin poussiéreux pour érudits non non. En mode je suis un parent qui a tout essayé mais là vraiment il faut me donner des trucs faciles à faire parce que là moi les enfants je veux bien les initier à l’art et tout et tout mais les compilations d’histoire de l’art de 700 pages non merci !

Et là on est à la bonne adresse ! Ce livre s’adresse aux parents et leur donne des clés toutes simples pour parler d’art avec leurs enfants.

Un énième livre d’histoire de l’art ?

Dans ce livre, il n’y a pas d’histoire de l’art compliquée et indigeste (à un moment donné il faut être honnête, l’histoire de l’art peut être indigeste), pas de théories sur les différentes écoles, sur les artistes, sur les mouvements. Pour être plus claire, le point de départ c’est l’image ! Et l’auteure le dit très bien je trouve, elle se base sur l’image parce que c’est ce que voit d’abord l’enfant quand il est face à un tableau.

Ah oui il faut le dire tout de suite, c’est un livre qui parle de peinture ! Pas d’art contemporain, pas de sculpture, mais bien de tableaux.

L’auteure donne des pistes pour intéresser les enfants face aux tableaux et pour répondre à leurs questions. Et on avoue que, des fois, nos petits anges ont des questions qui nous laissent un peu sans voix tellement on ne s’y attendait pas !

Elle nous guide à voir dans un tableau ce qu’il y a à voir et à observer pour qu’à notre tour nous guidions nos enfants. Et puis elle le fait si bien qu’elle sait trouver le ton pour expliquer les choses de façon simple avec des mots ordinaires qu’il nous suffirait presque de coller le livre sous le nez de nos enfants pour qu’ils le lisent. Mais non, ce serait trop facile quand même.

D’accord, mais comment on aborde le sujet ?

Et c’est par là que ce petit livre commence. Sérieusement, comment on donne envie à nos enfants quand ils n’ont pas l’air de s’y intéresser ? L’auteure répond à tout cela ! Elle a vraiment pensé à tout. Et je suis assez d’accord avec ce qu’elle dit dans cette première partie du livre.

Donner envie ce n’est pas forcer et ce n’est surtout pas dire qu’il faut le faire parce qu’on pense que c’est important de voir la Joconde au moins une fois dans sa vie. De ce côté-là je vous jure que la seule chose que votre enfant se rappellera de la Joconde c’est la marée humaine et le sentiment soudain de suffocation. Oui oui c’est à peu près tout ce que je me rappelle moi… ah oui et aussi que mince alors elle est franchement toute petite, on ne voit rien du tout !

D’ailleurs amusez-vous à cette petite expérience : pourquoi est-il important d’aller voir la Joconde ? Ou tout autre endroit considéré comme « must-do » ou « obligé de le faire une fois dans sa vie »… Posez-vous cette question lorsque vous allez quelque part en famille : est-ce que j’y vais parce qu’il « faut » y aller ? Ou est-ce que ça vient de moi, de mes envies personnelles ?

Si c’est la deuxième option bingo ! plus besoin d’ouvrir le livre vous avez déjà tout compris… Et c’est presque vrai. En fait d’après l’auteure, ce sont les émotions qui sont à mettre en avant dans une sortie culturelle. C’est parce que peut-être vous-même, vous avez eu un bon souvenir d’un endroit, ou en regardant un tableau, ou n’importe quelle œuvre en fait, que vous allez le mieux donner envie à vos enfants de vous suivre. Parce qu’ils vont ressentir l’émotion, et non l’obligation.

Ok, je suis motivé mais franchement… j’y connais rien !

Ah oui moi non plus… Bon ce n’est pas vrai j’ai étudié l’histoire de l’art mais c’est comme si je n’y connaissais rien. C’est beaucoup trop vaste !

L’auteure propose une deuxième partie pour donner quelques bases très rapides pour ne pas être complètement démunis. Mais ce sont vraiment des questions très simples et des réponses très simples !

Par exemple comment on répare un tableau ? Comment ils sont protégés ? Comment les peintres apprennent leur métier ? Elle donne une explication rapide des différents genres pour les reconnaître et voilà ça suffit déjà à répondre à quelques questions qui surviennent très souvent chez les enfants.

Oui mais mon enfant, il ne me pose pas du tout ces questions-là !

Et c’est parfait ! On touche là un point intéressant. Tous les enfants ne s’intéressent pas aux mêmes choses. Selon leur personnalité ça c’est certain mais selon leur âge aussi ! Et quand je vous dis que l’auteure a pensé à tout c’est que dans la troisième petite partie du livre, elle donne des indications sur ce qu’il est intéressant de montrer selon l’âge des enfants.

Et c’est vraiment ma partie préférée ! En tant que médiatrice des fois ça coince franchement. Je suis face à un enfant de 5 ans, mais il se débrouille comme s’il en avait 7 et puis il me pose des questions comme s’il en avait 10. C’est perturbant parfois. Mais il y a quand même des généralités qu’on reconnait et sur lesquelles on peut s’appuyer pour pas trop se tromper.

Par exemple un enfant de 5 à 7 ans va plutôt s’intéresser à tel tableau parce qu’il est coloré, parce que ça lui rappelle quelque chose de familier ou parce qu’il y voit un personnage qui rigole ou qui est triste. Alors qu’entre 8 et 10 ans, c’est plutôt les héros, ou ce qui fait rire, ou encore la comparaison entre ce qu’on faisait avant et comment c’est maintenant. Et puis après vers 11 ans, ils se demandent pourquoi et comment c’est fait, on peut aussi parler de technique de peinture mais aussi des significations cachées dans le tableau et on peut commencer à comparer les œuvres entre elles.

Mais moi je ne vois pas du tout ce qu’il y a à dire dans un tableau

Et c’est là que la dernière partie, mais en fait la moitié du livre, va vous intéresser ! Je vous assure, je suis la première démunie face à un tableau. Et puis ça me rappelle les cours où il fallait retrouver les symboles cachés dans les peintures religieuses. C’était marrant. Sauf à l’examen…

Et pour que vous, les parents, n’ayez pas l’impression de passer un examen, cette dernière partie est faite pour vous ! L’auteure y aborde des œuvres plutôt connues comme la Joconde (oui on n’allait pas passer à côté quand même), la Naissance de Vénus mais aussi de plus récents comme Van Gogh ou Picasso.

Mais elle les aborde sous forme de questions / réponses selon l’âge de l’enfant. Vous y trouverez des indices sur ce qu’il faut pointer dans l’œuvre choisie pour intéresser et répondre aux questions de votre enfant.

Et puis la bonne nouvelle, c’est que même s’il n’y a pas toutes les œuvres de tous les musées, le choix est assez varié pour qu’en lisant quelques questions / réponses, vous voyez très vite ce qui revient dans un tableau comme dans un autre.

Et il faut bien le dire à un moment, il n’y a pas de mauvaise réponse… à moins que vous n’alliez raconter à votre enfant que la Joconde a été peinte l’année dernière. L’important c’est surtout de partager. Et les émotions c’est personnel !

Et si à une question un peu précise, vous ne savez pas c’est encore mieux ! Quand tout le monde sera rentré à la maison, voilà qui est une bonne occasion de revenir sur le sujet et d’aller farfouiller sur Internet 30 secondes ensemble pour trouver la réponse et prolonger un petit peu plus ce petit moment agréable en famille.

Ok, alors si je ne vous ai pas du tout convaincus, vous pouvez toujours aller voir à la médiathèque ce que dit ce petit livre. Sinon il y a le lien que je vous donne en début d’article ou en cliquant sur l’image. Et je remercie d’avance ceux qui passent par ce site pour aller acheter sur Amazon. Cela ne change rien au prix pour vous mais permet à ce blog de toucher une commission pour continuer à le faire vivre.


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    14
    Partages
  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement le kit

d'activités à imprimer